AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum ouvert depuis le 28.12.2016. Bienvenue à Raccoon City.
Important : Merci de privilégier les personnages prédéfinis. Nous recherchons des Antagonistes, particulièrement. Hésitez pas à venir jouer de vilains garçons/fills ~.

Partagez | 
 

 LAWRENCE joshua adriel • présentation. (100%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Lawrence

avatar

Messages : 84

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] ; Espagnol.
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: LAWRENCE joshua adriel • présentation. (100%)   Lun 13 Fév 2017 - 15:45



Joshua Adriel Lawrence

feat. delsin rowe.

Identité

SURNOM: Josh.
DATE DE NAISSANCE: 1970.
LIEU DE NAISSANCE: Belèm.
SEXE: Masculin.
ORIENTATION SEXUELLE: Bisexuel.
NATIONALITÉ: Américain.
APPARTENANCE: Civils.
RANG | MÉTIER: Gardien de sécurité. Ancien militaire des forces spéciales.

PERSONNALITÉ: Décalé, c'est le terme utilisé est sans doute un poil hyperbolique dans la mesure où il s'agit d'un critère bien précis de sa personnalité. Ce dernier rejoint cet aspect calme dont il s'imprègne si bien. De quoi je veux parler ? Du fait que peu importe la situation il sera apte à sortir de mauvaises blagues. Cela laisse croire que son entourage est prêt à le couper dans son élan afin d'éviter un éventuel viol auditif de sa part. Mais il ne semble pas utiliser tant de mauvaises vannes que ça, ce qui porte à croire que cette partie de sa personnalité qui est liée à une profonde répartie.

Une fois que l'on découvre Joshua... On découvre un homme ambtieux et persévérant. Se servant des éléments qui ont constitué sa vie pour les définir comme les raisons de sa progression. Il tient son rôle très à cœur et ne tient à pas ce que l'on vienne le rabaisser sans se justifier. C'est un désir de réussite qui l'habite, et transmettre cette réussite aux futures générations est un de ses principes. Vif de réussir de nombreuses choses, c'est une rage de vivre et de progression qui l'habite.

Malheureusement, il dévoile d'inéluctables défauts. Son arrogance soutient ses propos quand une personne tient à lui tenir tête. C'est quelque chose qui fait partie de lui, même si pour son métier il se doit de garder son sang-froid... les chercheurs de problèmes finissent souvent par se confronter au sang-chaud de son arrogance en plus de son impulsivité couplé à ce caractère colérique. Mais on oublie bien vite ces aspects quand le respect est de mise avec lui, il sera tout aussi créatif que dragueur et un bon électron concentré par l'optimisme !

PHYSIQUE: La physionomie de notre homme est simple sans aller dans le complexe. Au premier coup d'oeil on peut voir une corpulence assez svelte, sous son air empli de prestance et de familiarité dédaigneuse. C'est un air qui ne le rend pas si indifférent finalement. Cet aspect dédaigneux se reflète aussi bien aisément sous ses traits harmonieux, délicats. Spectateur de son propre physique, il vous paraîtra aigri à décrire bien que la réalité vous offrirait une version plus sociable. Ceci contrastant avec ses cheveux ébènes, tombant au milieu de sa nuque, alors que sa frange va demeurer cachée par un bonnet quand ce dernier s'habille normalement.

Au niveau de ses sourcils: ne paraissant ni trop fins ni trop épais, ils se fondent bien dans une sorte d'aspect délicat, montrant qu'il peut être calme et posé.Nous attaquons désormais une partie du physique qui et bel et bien digne de ne pas être considéré comme un simple détail. Des pupilles anthracites demeurent dans ses yeux, un regard aux allures assez joyeuses. Sous le silence résolument tenu par ses fines lèvres closes, retenant avec volonté ces mots qui pouvaient trahir ce passé qui lui manquait chaque jour. Le reste de son visage demeure légèrement mate. Ce ton immaculé est important pour l'homme qui l'adopte.

Sa démarche reste emplie de précision, sous une impulsion certes lente, mais dynamique. Sa posture droite relevait de la familiarité, surtout quand le voile de ses paupières venait à couvrir ses orbes grises, lorsqu'on venait à lui parler. Aucun tic ne se présente au niveau de sa gestuelle, ne désirant pas trahir sa personne, il s'avère qu'au fil du temps il soutient un aspect compréhensif vis-à-vis des personnes qui l'entourent. Cependant si l'on met en parallèle ses aptitudes au combat ainsi que la façon dont son corps est formé, nous ne pouvons nier cette célérité qui s'empare de ses mouvements lorsqu'il se doit de recourir à la force.

Quant à son style vestimentaire. Ce dernier se divise en deux parties: le style professionnel et le style urbain. Bien qu'il ait tendance à mélanger les deux d'un coup, notre jeune homme garde un goût prononcé pour des vêtements qui le qualifient comme étant quelqu'un de décontracté. Dans son style urbain notre fleur des agents s'adonne aux vestes en jeans agrémentés par le port du bonnet. Ce style l'affichant comme un adolescent, bien qu'il s'agisse de sa corpulence et de sa taille qui soulignent son passage à l'âge adulte. Sinon il demeure en tenue de vigile, accessoirement cravate pour tout ce qui est en rapport avec le travail. Et comme dit précédemment, il lui arrive de mélanger les deux styles vestimentaires. (volontairement)

A noter qu'il est tatoué sur les bras, de l'épaule jusqu'aux avants-bras. Le symbolisme de chaque tatouage rejoint son départ dans l'armée et la force qu'il devait adopter afin de s'adapter au milieu hostile qui l'attendait.
Histoire


C’est une vie banale qui semblait l’attendre. Une vie où le fil conducteur n’est guère entravé par des événements perturbateurs colossaux. Oui c’est !a, sa vie devait être sous l’égide de son mot d’ordre : paisible, et calme. Mais c’est ce qu’il connaitra pendant un temps avant de faire face au monde. Il est le fruit de l’unité dans la diversité, le résultat d’une union entre deux cultures différentes. Son père américain et sa mère faisant partie d’une tribune amérindienne du nom de Carajà. Une tribu qui au début du 20e siècle s’élevait à 45 000 Carajà. Depuis les années 1990 leur nombre s’élevait dés lors entre 2500 et 3000 partisans. Il y a peu d’explications quant à cette baisse fulgurante, mais Joshua aura donc grandit auprès de sa tribu pendant six années.

Six années durant lesquelles Joshua fut initié à la construction de camps de pêches, à la pêche elle même, développant un panel de compétences sur l’agriculture et en peinture. Il s’émerveillait dans ce milieu en ayant la visite régulière de son paternel et la présence totale de sa mère. Malheureusement à la fin de ces six années d’existence, des mécréants de la pire espèce, des monstres avides de violence pillèrent la tribu Carajà où se trouvait Joshua. Ce dernier dépassé par cette violence gardera un souvenir tout aussi amer de cette démonstration de mauvaise foi envers l’humanité. Son jeune âge et son expérience ne lui permettait pas de faire quoi que ce soit, juste de se laisser pousser par sa mère afin qu’il se cache et échappe au massacre.

Acte maternel louable dans la mesure où sa vie sera fauchée par celle du prédateur le plus néfaste pour l’humanité : l’Homme. Joshua ignore combien de temps il est resté caché, il se souvint juste que son père se manifesta pour le sortir des décombres de cette civilisation encore réduite en cendre. C’est alors qu’il partit pour l’Amérique avec son fils afin de lui inculquer de nouvelles valeurs et une nouvelle façon de vivre.

Son père sera souvent absent mais saura combler son retard avec son fils afin de lui donner l’amour dont il avait besoin. C’est auprès d’une nounou que Joshua passa le plus clair de son temps, une nounou qui faisait office de seconde figure maternelle. Et il fallait relever le fait qu’elle ne gardait pas que le petit Joshua mais aussi une certaine Kristen Cooper. La fille d’un autre homme qui semblait connaître le père de Joshua.

Le jeune homme gardera en tête les images de son passé, se refermant sans le vouloir, ayant de la difficulté à transmettre sa confiance à une autre personne. Seulement le fait de découvrir Kristen l’aida un peu plus à s’ouvrir plus vite que prévu. Il l’adorait, et eut la chance de grandir à ses côtés. Ceci impliquant leur scolarité qu’ils passèrent ensemble. Une scolarité peu chaotique pour Joshua qui était quelqu’un d’ouvert d’esprit malgré tout. Cette même ouverture d’esprit le mènera à s’intéresser de près aux tatouages mais surtout à l’armée. Cette unité de violence qui distribuait la « paix » dans le monde. Faisant autant de douleur que de bienveillance. Simplement ce n’est pas pour ce message qu’il s’y engagea mais bien pour se forger lui et être capable de soulever des montagnes pour ses proches.

18 ans fut l’âge auquel il s’engagea dans l’armée, l’âge où sa peau rencontra l’aiguille de la création. La colombe transportant dans ses pattes la grenade. Le paradoxe de la cause dans laquelle il venait de s’inviter, il accepta alors cette contradiction pour mieux la combattre.

Il était jeune, avait un peu de mal avec l’autorité en général. Il était néanmoins un élément qualitatif, mais très têtu pour ses supérieures. Ses aînés de quelques années, et encore, étaient chargés de superviser sa division de jeune recrue. L’une de ses supérieures de 2 ans, Chelsea Moon se retrouva être aussi sévère que vindicative. Une dualité naquit entre les deux, mais quand Joshua fut mis à l’épreuve, il lui prouva qu’il pouvait enjamber les obstacles. Bien que la sévérité était le mot d’ordre de Chelsea et des supérieurs, cela n’avait d’autres buts que de pousser les nouvelles recrues à dépasser leur seuil de tolérance.

C’est alors qu’à la fin de son apprentissage il se spécialisa via une formation pour les forces spéciales. Et c’est en gage de bonne foi et d’efforts récompensés qu’il les intégra. Avec des retours auprès des siens, il conserva l’entourage qu’il s’était construit. Il s’essaiera au tatouage, démontrant un talent artistique qui n’était pas à négliger. Un talent qu’il exploita en toute illégalité, mais qui se dévoila bien beau. Malgré tout il se refusera à tatouer Kristen tant qu’elle n’avait pas une véritable symbolique à imprégner dans sa peau. Pour l’heure, il s’y refusait catégoriquement.

Continuant les missions au sein de l’escouade menée par Chelsea, un jour marqua un autre tournant dans sa vie. Un jour où il regretta de ne pas avoir plus profiter de son père quand il le voyait, où s’occuper de sa meilleure amie.

Lors d’une permission plus longue que les précédentes, il engagea avec ses amis et Kristen un voyage en Thaïlande. Un voyage qui se solda par leur kidnapping, et où on ne les revit plus durant un temps. Oeuvrant avec les siens, certains périrent malheureusement. Joshua retrouva sa haine, sa colère contre l’Homme avide de violence. Un parallèle très claire avec le massacre de sa tribu. Un parallèle qui fit naître un désir de vengeance ardent… si fort que ses yeux s’inscrivaient dans une lueur qui ne lui correspondait pas. Mais il ne put exploiter cette haine assez longtemps, risquer sa vie et perdre Kristen. Jamais. C’est une lumière, le paternel de Kristen qui vint les sauver. Toute logique échappa à Joshua qui se laissa border par le sauvetage et l’unique point positif de cette histoire : ils étaient en vie.

Retournant au pays, Joshua fut certain d’une seule chose : il rejetait l’armée. Cette expérience pouvait soit le motiver à combattre soit le décourager. Même en gardant sa hargne et son expérience il s’y refusa.

C’est là qu’il se rendit compte des dégâts de l’expérience sur Kristen. Il ne supportait plus de la voir ainsi alors Joshua se rendit auprès du père de celle-ci afin de lui proposer qu’elle aille avec lui à Raccoon City. Une ville pour un renouveau, une ville afin qu’elle puisse se reconstruire et voir un psychologue dont la réputation n’était plus à prouver, pour qui le social prônait sur les questions banales. Quant à lui c’est un travail en tant qu’agent de sécurité dans un centre commercial qui s’improvisa, continuant ses activités de tatoueur par ailleurs. Il gardait un oeil sur sa meilleure amie, tentant d’oeuvrer pour son ben-être car après tout, elle était ce qu’il lui restait avec son père.

Derrière l'écran

PSEUDONYME: Guest Corail.
ÂGE: 22 ans.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM: Forumactif.
COMMENT LE TROUVEZ-VOUS?: AWESOMEUH.
AUTRE CHOSE ?: Chose !



Resident Evil - Genesis soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif






Dernière édition par Joshua A. Lawrence le Dim 26 Fév 2017 - 19:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristen L. Matthews
» SICKNESS ➸ Leave It All Behind

avatar

Messages : 269

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: LAWRENCE joshua adriel • présentation. (100%)   Dim 26 Fév 2017 - 19:58

Bonsoiiiiiir cr
Huhuhu Joshuaaaa yeuuuux
Tu as ma première voix 8D. Plus qu'à attendre l'autre admin hap

Tu obtiens le pack force de l'ordre à rajouter dans ton inventaire celui-ci contient les compétences:

-Pistolet
-lampe torche


Undone»
Come undone, surrender is stronger I don't need to be the hero tonight We all want love, we all want honor Nobody wants to pay the asking price

Kristen parle en #9999ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
 
LAWRENCE joshua adriel • présentation. (100%)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil Genesis :: Administration :: Identification :: Bibliothèque des Validés-
Sauter vers: