AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum ouvert depuis le 28.12.2016. Bienvenue à Raccoon City.
Important : Merci de privilégier les personnages prédéfinis. Nous recherchons des Antagonistes, particulièrement. Hésitez pas à venir jouer de vilains garçons/filles ~.

Partagez | 
 

 A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Ven 27 Jan - 13:35



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Cela faisait que quelques jours que Alexsei était revenu à Raccoon City... Il ne connaissait rien de cette ville n'ayant pas réellement eut le temps de la visiter par le passé. Mais il ne se préoccupait pas vraiment de ce genre de détail. Le jeune homme avait passé ces derniers jours à trouver une occupation des plus plaisante afin de passé ces nerfs, mais surtout qui aurait rien à voir avec son boulot, qui était de protéger la grande Alexia Ashford. Il avait juste à espérer que ce qu'il faisait durant ces temps libre n'irait pas à ces oreilles. Bien qu'il se doutait qu'elle devait en avoir strictement rien à faire de ce qu'il foutait, tant que cela ne mettait pas en danger la notoriété de la famille Ashford.

Et se fut, attiré par l'illégalité, comme ces dernières années que Mickailovich finira par tomber sur une bar qui organisait des combats illégaux en pariant sur les combattants. Au début, il avait juste fait qu'observé, jusqu'à ce qu'il y a deux jours, ou Alexsei décida de participer en se rendant bien compte de quel somme d'argent il pouvait gagner. Ho, il manquait pas vraiment d'argent avec son travail, mais avoir un petit surplus, peut importe la manière ça ne faisait de mal à personne n'est-ce pas ?

Le jeune homme aura donc très vite finit par participer à ces combats et avait l'air d'avoir un franc succès. Au point qu'il revint tout les soirs afin de participer de nouveau et de combattre face à des pseudo professionnel. Ce genre de combat, tout les coups étaient permit et il faut dire qu'avec l'entraînement qu'il avait reçu, il n'y allait pas de main morte pour battre ces adversaires. Encore aujourd'hui... Mickailovich avait déjà fait trois combats et il attendait patiemment le prochain adversaire, alors que l'organisateur parlait dans son micro en faisant les louange du jeune russe.

Alexsei était tranquillement appuyer contre le grille qui entourait le ring, les doigts serrer sur le métal, il avait la tête baisser et esquissait un sourire amusé face à la situation. Il y avait quelque chose d'exitant dans ce genre de combat illégaux, ainsi que le fait qu'il espérait inconsciemment qu'il finirait par se rappeller de quelques chose en se prenant des coups dans la gueule. Perdre 17 ans de sa vie, sa n'avait rien de bien agréable, il faut bien l'avoué. Et il avait beau éviter d'aborder le sujet, faire comme si tout était normal, son amnésie était une souffrance chaque jours qui passait.

Le jeune russe finira par rapidement se rendre compte que sa s'agitait derrière lui... Visiblement, ils finirent par lui trouver une nouvelle « proie » et cela n'avait pas l'air de plaire à la prochaine cible. Alex' ne bougera pourtant pas de sa position, se contentant de penche la tête de gauche à droite afin de faire craquer ces articulations. Avant de finir par lâcher la grille et de se redresser comme il faut, finissant par se retourner doucement, jusqu'à ce qu'il posa le regard sur son adversaire... Pour le coup, il fut assez surpris... Haussant même un sourcil, jusqu'à ce qu'il finisse par froncer les sourcils et de poser son regard bleus sur l'organisateur qui lui faisait signe d'y aller.

Alexsei roula du regard, se demandant si ce n'était pas une blague... Qui est le con qui a choisit ce gars là pour son combat ? Après tout il avait eut bien plus musclé, bien plus musclé que la normal en tout cas.

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Ven 27 Jan - 18:38


Saemon ne savait pas trop quoi faire de ses dix doigts depuis qu’il était arrivé. En fait il était un peu perdu, il pensait que l’inspiration lui viendrait subitement une fois installer dans l’hôtel du coin, mais non pas vraiment. Il fallait qu’il trouve quelque chose : l’argent allait s’épuiser et il serait à la rue. Que savait il faire ? Une réponse lui vient à l’esprit automatiquement et il l’a chassa de sa tête : user de ses charmes n’était pas une option valable. Le jeune homme valait mieux que ça, du moins il l’espérait. Histoire de se changer les idées il était partit faire un tour en ville pour repérer les lieux, un peu maussade.

Il ne prit pas la voiture, cela l’encombrerait s’il voulait s’arrêter observer se serait plus simple. Sous sa façade assuré, l’inquiétude le gagnait Il n’était qu’un étranger, cela se voyait. Est-ce qu’on l’accepterait ? Saemon se sentait… différent. Perdu. Inquiet. Paranoïaque. Il n’arrivait pas à croire qu’on ne l’ai pas retrouvé. Qu’il serait tranquille ici. A chaque individu brun aux cheveux trop longs, il croyait apercevoir son frère. Mais en fait ce n’était que le fruit de son imagination. A l’heure du repas, il prit un encas, simple sandwich, et se retrouvait désœuvré tout seul à une table de snack, à réfléchir nerveusement sur son avenir qu’il n’arrivait pas à envisager à long terme. Sans conviction il reprit sa route à travers la ville tandis que le soleil déclinait à l’horizon. Il réalisa un peu tardivement qu’il s’était perdu, la ville était plus grande qu’il le pensait.

Un gros soupire traversa ses lèvres alors que sa vigilance augmenta : le japonais n’était pas dans le quartier le mieux famé du coin, il fleurait dans l’air un parfum d’illégalité et de danger. Retour à la case départ ? Peut-être était ce qu’il y avait de mieux à faire. Si ses couteaux restaient sagement dans son manteau, il n’avait pas pu emmener son wakizashi, trop voyant même dans son sac de guitare. Ce serait suffisant, du moins le supposait-il. Dans un bar, un type avec quelques bleus en sortit, visiblement peu ravit. Cela attisa sa curiosité. L’individu l’ignora, trop occupé à arrêter de faire saigner son nez, alors Saemon s’engagea à l’intérieur.

Une ambiance pleine de testostérone le pris aux oreilles et au nez tandis qu’il descendit les marches menant dans un sous-sol glauque, un air mauvais sur la figure – oui il fallait être un minimum crédible pour ce genre d’endroit. Des vociférèrent masculins se faisaient entendre, ainsi qu’une voix vantant la force d’un combattant. Une foule dense, presque trop de gens pour la pièce, gesticulaient. Essentiellement des hommes mais aussi quelques femmes peu vêtues histoire de parfaire le décor. Combats clandestins, hein ? L’idée de participer lui traversa l’esprit – il entendait parler de somme alléchante – mais d’après ce qu’il en avait vu à la sortie, c’était les baraqués.  Curieux, Saemon se faufila entre des corps plus corpulent que lui – ils hésitaient  peut-être à y aller ? Soudain il se sentit saisir par un malotru avec un : « Tiens on va rigoler. ». Il n’eut pas le temps de protester qu’il fut jeté dans le ring sans ménagement, poussant un « Hey ! ». La porte se ferma dans un grincement sinistre.

Un homme de dos, plus grand et visiblement bien plus baraqué que lui était sous ses yeux. Le combat serait ridicule. L’individu se retourna, ayant vraisemblablement déjà combattu avant. Saemon vit un torse musclé et un son visage avait déjà pris des coups. Saemon lui trouva de beaux yeux bleus ceci dit, et peut être que nettoyer, ses traits seraient surement intéressants. M’enfin, dommage que celui-ci allait lui péter la gueule dans les secondes à suivre. A moins que… Opération diplomatie. Affichant un air détendu et assuré, le jeune homme déclara poliment :

- Excusez-moi, c’est un malentendu.


Il espéra que l’on puisse discuter avec l’individu. Histoire de bien avoir l’air crédible, Saemon recula légèrement contre la grille froide mais une voix encourageait son adversaire, surement le même qui l’avait poussé dedans :

- Vas y, défonces le, ça s’ra drôle !

Alors il n’était visiblement qu’un amusement, un petit jeu sadique entre deux combats sérieux. L’intermittence. S’il le fallait, il prendrait un coup la tête haute, tant pis. Le jeune homme ne voulait pas se dévoiler si tôt, et savait de toute façon qu’il était fait pour les attaques rapides surprises à l’arme blanche, pas pour frapper comme un bourrin au corps à corps en espace confiné. Il perdrait de toute façon. Saemon ne pouvait qu’espérer ne pas être tomber sur une brute.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Ven 27 Jan - 20:15



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Mais ou on lui avait trouvé un adversaire pareil, bordel ? Alexsei fit encore plus la gueule que d'habitude... Serrant les dents, alors qu'il se mit à scruter ce type du regard... Maigre, petit... Il avait l'air complètement fragile et allait sûrement finir KO en un seul coup. Et en plus il avait l'air d'une nana avec ces long cheveux et ces traits féminin. Il roula du regard face aux mots de son pseudo-adversaire, avant de jeter un coup d'oeil vers l'organisateur qui avait l'air de trouver marrant la situation dans laquelle il avait foutu Alexsei et un type qui n'avait pas l'air de vouloir se battre. Déjà... Que faisait-il dans ce genre d'endroit ? Après tout ce n'était pas le style de la maison. Bon sang... Dans quel merde avait-il finit maintenant ?

Un nouveau soupire s'échappera de ces lèvres, alors qui fit craquer ces articulations une par une, craquant ces doigts l'un après l'autre en fixant le challenger face à lui. Intérieurement sa ne lui plaisait pas de cogner sur plus faible que lui, dans d'autres circonstances il se serait casser sans même dire un mot. Mais là... Il fallait bien qu'il trouve quelque chose pour s'en sortir. Même si ce con avait l'air d'être le profil de type avec qui Alexsei couchait et il pourrait finir en un potentiel proie future s'il devait pas lui défoncer la gueule.

« ... Fait chier... »

Il avait l'air tellement motivé... Absolument pas en vérité. Il allait devoir sérieusement trouver quelque chose pour se sortir de ce combat, aucun de ces types ne le laisseraient sortir de cette cage s'il ne combat pas. Alexsei serra les dents, avant de finir par se retourner d'un coup lorsqu'un bruit sourd se fit entendre et que des types armées finir par entrée... Les flics... Ho... Bah la voilà sa roue de secours tiens. Un soupire de soulagement s'échappera de ces lèvres alors que le russe observera un peu la scène... Voyant que la plupart tentèrent de prendre la fuite, certains finirent coller au sol... Et... l'organisateur du combat partie en prenant les jambes à son coup... Avec les clés de la cage... Et là... Se fut le drame dans son cerveau...

Alexsei frappa contre la cage en gueulant après ce connard de revenir pour ouvrir la porte mais ce petit enfoiré préférait cent fois sauver sa vie en emmenant le pactole et les clés qui vont avec. Le jeune homme se dit que ce n'était absolument pas son jour et vit les flics rapidement arrivé devant la cage et de lui ordonné de reculer. Ce qu'il fit d'ailleurs, non sans nonchalance avec un air totalement arrogant sur le visage alors qu'il leva les mains, marchant à reculons afin de finir à côté du nain de jardin. -Appelons le comme ça tiens-

« ... Pas la peine d'être agressif non plus... »

Alexsei avait l'air d'être tellement arrogant, qu'on put rapidement voir que cela ne plaisait pas du tout au flic, qui afficha une expression dédaigneux à l'encontre du Russe. Alex' jettera un coup d'oeil vers l'asiatique... bien plus petit que lui d'ailleurs, avant de se mettre à sourire en regardant les flics s'agiter autour de la cage, alors que l'un d'entre eux avait l'air bien décidé à entré. Sûrement pour mettre une correction à Alexsei et le calmer un peu... Il le faisait exprès pour qu'ils ouvrent la porte et ces crétins ne s'en rendit même pas compte. C'était bien le genre des flics tiens... Ils servaient à rien, voir à pas grand chose, la plupart du temps et venait à s'étonner qu'un type comme Mickailovich vienne à les provoquer. Bande dé débutant.

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Dim 29 Jan - 22:27


Saemon regarda son adversaire, ou plutôt la personne qui risquait de le frapper, se craquer les doigts. Mais avec son marmonnement « fais chier », le jeune homme comprenait que l’inconnu n’allait pas le faire. Du moins pas de gaieté de cœur, peut être frapperait il moins fort ? Tant mieux. Le jeune homme l’observa de ses yeux bicolores, admirant encore un peu les muscles de cet « adversaire »plutôt bien fait de sa personne – après tout quel mal y avait il a mater sans arrière-pensée avant de se prendre un coup ? Autant trouver un peu de réconfort où il pouvait. Est-ce que l’inconnu cherchait à se soustraire à cette tâche ? Cela ne lui déplairait pas d’éviter de finir avec un cocard ceci dit donc… Autant avoir l’air crédible dans son rôle de fragile.

Un bruit lui fit soudain tourner la tête. Que ce passait il ? Ah non. NON on n’allait pas lui faire ça tout de même. La police ?! Misère ! Et le voilà dans une cage, avec le propriétaire des clefs qui se casse. Il se casse ce con ! Saemon lâcha un :

- Fuck.

Soupirant entre ses dents tandis que la police faisait une descente, le jeune homme ne pouvait qu’assister, impuissant, aux gesticulations de son compagnon de fortune. Quand à lui il faisait semblant d’être sage et perdu, alors qu’en réalité il se sentait nerveux : si des policiers le fouillaient, il était fichu. Le japonais rendit son regard à l’inconnu. Quoi ? Il comptait vraiment jouer l’arrogant dans cette situation ? Les policiers semblaient presser d’entrer. Pour frapper le baraqué visiblement. Peut-être arriverait il à s’enfuir tandis que ceux-ci s’occuperait de l’autre individu…

Finalement, après avoir violenté la serrure, un des policiers réussi à ouvrir la cage et s’approcha directement avec sa matraque du plus musclé et arrogant des deux : c’est-à-dire le jeune russe. N’aimant guère son air supérieur, le type tâcha d’aller le cogner le combattant. Mais Saemon n’avait pas attendu pour rien. Lui avait déjà saisi sa chance, son opportunité de filer d’ici et c’est ce qu’il tâchait de faire, profitant que son compagnon de fortune ait accaparé leur attention. Le japonais n’avait rien contre lui mais disons qu’il préférait éviter les ennuis sinon… Sinon il serait expulser et retournerait au Japon, à la case départ. Sa famille le trouverait et lui ferait payer chèrement son insubordination… Y penser lui donna des ailes et il continua sa ruée vers les escaliers. Néanmoins l’un des policiers poussa un « haltes ! ». Il était repéré. Le représentant de l’ordre tenta de le chopper par le poignet mais il se décala pour esquiver agilement. Si seulement il pouvait atteindre la sortie !
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Lun 30 Jan - 16:02



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Alexsei avait pas l'air particulièrement paniqué par la présence des flics... Il ne l'était pas du tout même. En vérité, il se foutait pas mal de leur gueule, après tout, les trois-quart de ces débiles étaient à la soldes d'Umbrella Corporation et lui-même en faisait partie... Il aura qu'à dire que ces débiles ont attaqué la mauvaise personne, non ? Il roula du regard, un air complètement arrogant sur le visage, alors que cela énervait visiblement ces policiers, dont ils avaient l'air de vouloir donner une bonne leçon au Russe. Qui sera le premier à recevoir un vilain coup ?

Rien qu'à cette pensé, Alexsei avait l'air particulièrement amusé, alors qu'il ne bougea pas du'n poil quand la porte finir par s'ouvrir... Et que le flic finir par entrée armée de sa matraque. Ma fois... Si sa l'amusait... Un soupire s'échappera de ces lèvres, alors que le coup arriva rapidement, le jeune homme pivota sur le côté, donnant un violent coup de genou dans l'estomac de sa victime, avant de se tourner vers le flic qui chercha à arrêter... le nain, le machin, le cul de gonzesse. L'emmerdeur au cul de nana... Sa, s'était pas mal. En vu du mouvement qu'il effectuait, le Russe avait pas l'impression que ce gamin avait l'air si innocent et fragile que ça.

Un léger sourire en coin se dessina sur son visage, alors que son regard se posa sur les autres flics, alors que l'entrée avait l'air plus ou moins libre d'accès... Jusqu'à ce que les flics finissent devant... Pff. Alexsei se mit à courir en leur direction, sautant pour donner aupremier de la file un bon coup de genoux qui finit par le déséquilibré et le faire tomber en arrière. Le résultat ne fit qu'un petit domino... Alors que le Russe se faufilla vers la sortie en leur marchant dessus et récupérant son haut et son manteau au passage.

« Vous manquez un peu d'entraînement les gars. On vous apprends rien chez les flics ? »

Mais quel arrogance ! Il se foutait littéralement de la gueule de ces gars, au risque qu'il finisse par les énervés encore plus qu'ils ne l'étaient déjà. Le jeune homme a la chevelure corbeau finit par poser le regard sur le nain, esquissant un mince sourire sur son visage.

« On va voir si t'arrive à te sortir de là, l'fragile. »

Un simple geste de la main, et cet enfoiré se taillait comme un voleur, courant vers l'endroit ou l'organisateur avait filer... Avec son pognon, soit dit en passant. Et Alexsei était bien décidé à récupérer lepactole avant quelqu'un d'autres. Après tout, c'est lui qui avait fait les combats, il méritait cet argent bien plus que qui se soit lors de cette soirée. Un sourire se dessina sur ces lèvres, imaginant déjà tout le calvaire qu'il ferait vivre à ce petit enfoiré quand il mettra sa main sur lui. Continuant sa course vers la porte arrière du bâtiment, le jeune homme, des plus arrogant, finit par sortir, et passera par dessus un petit mur afin de finir dans la ruelle arrière.

Alex' regardera autour de lui, cherchant à savoir de quel côté ce petit con avait finit par filer, jusqu'à ce qu'il finisse par voir un type se mettre à courir dans la ruelle en face de lui. Il ne faudra pas longtemps à notre très jeune russe pour se mettre à le poursuivre.

« Hey ! Kev' ! Revient ici, enfoiré! »

Alexsei se mettra à se courir le plus vite possible, attrapant au passage un baton qui traînait sur le sol, avant de le lancé de toute ces forces vers ce type dès qu'il était à une distance raisonnable. Ce crétin se le prendra en pleine tête et finit par s'écrouler, la tête la première sur le sol, alors que Alexsei finit à sa hauteur et de lui balancer son pied en pleine gueule, alors que le pauvre homme le supplia de ne pas lui faire de mal.

Alexsei avait beau savoir être le type le plus adorable qui soit, avec ce genre de mec, il restait un enfoiré et n'hésitait pas à cogner quand il le fallait. Monsieur fut assommé, Alexsei pouvait le fouiller et récupérer son pognon, une belle petite liasse de billets, avant de finir par se mettre à les comptés. Il entendra un bruit dans la ruelle, et finit par se rendre compte que le fragile s'était sortie de la plus vite qu'il ne l'aurait cru. Bah tiens... N'est-ce pas mignon ? Il se mit à sourire, légèrement, en coin, à peine perceptible, avant de continuer sa route dans la ruelle, continuant à compté son argent si durement gagner. Ou presque. Faisant à peine attention au nain de jardin.

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Ven 3 Fév - 16:38


Avoir un guerrier dans le même camps que lui était une bonne chose pour Saemon, qui le laissa distribuer des coups aux policiers afin d’ouvrir le passage jusqu’à la sortie. Pourquoi se salir les mains quand un autre se débrouillait mieux que lui pour cela ? Et puis le japonais espérait garder sa couverture de faible le plus longtemps possible. Quoique un civil lambda aurait surement déjà paniqué devant la descente des forces de l’ordre mais bon, le jeune homme croisait les doigts pour que cette petite incohérence de comportement passe. Prudemment, Saemon suivit le combattant illégal dans les marches, ne voulant pas se faire chopper par un policier en passant, ni prendre un coup malencontreusement. Gardant son comportement arrogant, son allié de fortune se moquait d’eux royalement. L’asiatique n’en rajouta pas, préférant se faire oublier. Oh, l’inconnu le regardait. Avec un petit sourire en plus, mmh, pas mal, ça le rendait un peu mignon comme ça.

« On va voir si t'arrive à te sortir de là, l'fragile. »

Il retira sa pensée car le type se cassait. C’est vrai que celui détenant l’argent était partit, Saemon l’avait bien repéré et avait espéré pouvoir le rattraper. Hélas, s’était exactement par là que se rendait le guerrier, ne perdant pas l’important de vue. Entendant les bruits de pas des policiers furieux, le Kyoji ne comptait pas affronter l’orgueil blessé des forces de l’ordre donc autant prendre la poudre d’escampette comme l’homme musclé, empruntant le même chemin à quelques secondes d’intervalle, semant de ce fait les forces de l’ordre qui n’avaient visiblement pas suivit, en même temps il y avait d’autres gens à arrêter.

De loin, ralentissant le rythme, Saemon vit le guerrier récupérer l’argent par un lancer de bâton maîtrisé et un tabassage mérité du voleur. Histoire de ne pas partir sans un au revoir, le jeune homme marcha vers celui comptant à présent son argent, sans même regarder l’individu inconscient au sol. Il pensa à lui dérober quelque billets de ses doigts pendant qu’il ne regardait pas mais se faire un ennemi capable de précision aussi bien que de force brute n’était peut être pas conseillé. Autant s’en faire un allié, plus utile. Le japonais déclara à l’inconnu avec un petit sourire :

- C’était sympa. A la prochaine !

Autant se le mettre dans la poche sans trop en faire. Il s’apprêta ensuite à partir vers d’autres horizons.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Ven 3 Fév - 22:03



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Quel belle liasse de petits billets vert que notre Alexsei avait là... Il était particulièrement fière de sa connerie d'ailleurs. Bon, il allait sûrement avoir des emmerdes avec ce type mais ce n'était pas comme s'il ne savait pas s'en charger comme un grand garçon. Mickailovich ne faisait pas partie de Umbrella Corporation pour rien, il fallait tout de même le préciser. Et maintenant qu'il avait autant de pognon ? Il allait en faire quoi ? Bon c'est sur qu'il allait en garder une partie, sait-on jamais, ça peut toujours servir en cas de problèmes, mais il allait aussi en profiter un peu. Il observera le nain du coin de l'oeil... Qui visiblement s'apprêtait à partir. Comme ça ?

Bien sur... Comment autrement ? Après tout, il ne connaissait pas ce cul de gonzesse...Bien qu'il avait l'air d'à peine être arrivé à Raccoon City... Tout comme Alexsei, d'une certaine façon. Le jeune Russe se massera doucement la nuque, avant de soupirer et de se dire qu'il pouvait bien faire une bonne action. Pour une fois. Rien qu'une fois. On allait pas le tué pour ça, hein ? Bah quoi ?

« Hey ! Attend, l'fragile. »

Oui, bon, il y avait d'autre manière d’interpeller quelqu'un... Mais Alexsei n'était pas le genre de gars à le faire. Il aimait faire chier son monde, était particulièrement arrogant et se foutait de la gueule de pratiquement tout le monde. D'ailleurs, c'est ce qui faisait de lui quelqu'un à ne pas fréquenter, enfin, vu de l'extérieur. Parce que dans le fond, ce n'était pas non plus un mauvais gars. Il avait juste aucune idée de quel genre de personne il était réellement du à son amnésie.

« ...T'as pas l'air du coin, tu viens d'arrivé? »

Alexsei avait un don pour voir qui était dans cette ville depuis un bout de temps et qui ne l'était pas... Le comportement des gens étaient différent à chaque fois, c'était ce qu'il avait remarqué. Certains avait l'air plus perdu que d'autres... Et on en avait qui avait tellement l'habitude qu'ils ne faisaient plus attention à rien. Mickailovich était le genre de type à se mêler à la foule, assez facilement, sûrement don à son boulot. Et il avait du apprendre très vite à observer ce qui était autour de lui. Le jeune homme avait donc finit par s'habitué et ne cessait d'analyser chaque choses qui se trouvait aux alentours.

Il se massa doucement la nuque, avant de finir par fouiller dans une poche de son manteau et d'en sortir un paquet de cigarettes. Depuis combien de temps il fumait ? Il en savait foutrement rien, mais jamais il avait eut l'idée d'arrêter. Ce qui arrivera sûrement jamais, qui sait ? Il finit par ranger ces billets et de s'allumer la clope qui avait finit entre ces lèvres, avant d'avancer vers l'asiatique. Il avait beau être mignon et le genre de type qu'il se tapait systématiquement, pour une fois, il avait aucun de ce genre d'idée en tête. Il crevait juste la dalle... Et manger seul n'était absolument pas drôle. Alors... Le Russe s'était dit qu'il pourrait invité le nain... Qui avait l'air plutôt maigrichon à première vu.

« ... Je connais un endroit plutôt pas mal pour manger un bout... Alors si sa te tente, j't'invite, l'nain.

Après... Si monsieur l'asiatique ne voulait pas... Alexsei se dit qu'il finirait encore une fois tout seul pour bouffer. Depuis combien de temps avait l'impression d'être seul dans le monde ? Sa faisait un petit moment qu'il avait cette impression, qui ne cessait pas de lui remonter en tête. Cette impression de solitude l'énervait particulièrement, bien qu'il n'en montrait absolument rien. Enfin, le jeune homme a la chevelure corbeau jettera un coup d'oeil vers l'asiatique, avant de passer à côté de lui, esquissant un léger sourire sur son visage, tirant alors un coup sur sa clope, avançant dans la ruelle, sans se poser plus de questions que ça. Visiblement, bien décider à se rendre dans son petit restaurant habituel.

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Lun 6 Fév - 16:13

« Hey ! Attend, l'fragile. »

Saemon s’arrêta de marcher, grimaçant légèrement à ce surnom stupide mais néanmoins témoignant qu’il avait plutôt réussi à paraître assez innocent. Ensuite, il se retourna, se demandant ce que le nouvel acquisiteur de billet avait.

« ...T'as pas l'air du coin, tu viens d'arriver ? »

Le japonais fit un peu la moue, blasé, se demandant si c’était une vraie question. Mais bon à la place d’envoyer un « sans blague » acerbe, il se contenta de sourire légèrement et d’hocher la tête sans donner beaucoup plus de précision car de toute façon ça se voyait et s’entendait donc nul besoin de mentir à ce sujet histoire d’avoir l’air crédible. Avec ses yeux bridés, Saemon lui laissait tout le loisir de deviner sa provenance seul.

« ... Je connais un endroit plutôt pas mal pour manger un bout... Alors si ça te tente, j't'invite, l'nain. »

Le jeune homme lui offrit quelque instant un visage pensif. Déjà à cause de la phrase qui contenait à la fois une invitation et une insulte, ou plutôt un petit surnom sans autorisation. Enfin d’un coté Saemon supposait que le bagarreur devait voir pas mal les gens d’en haut vu sa taille, difficile donc de le contredire. Ensuite, l’asiatique se demandait quelles étaient ses véritables motivations. Il l’invitait vraiment gracieusement à dîner ? Sans rien en échange ni arrière penser ? Il hésita. Il faut dire que tout cela avait fini par lui donner faim et si Saemon pouvait économiser un repas, ce serait une pierre deux coups. Voir trois coups s’il pouvait faire en sorte d’être apprécié par une armoire à glace de presque deux mètres. Un risque à prendre. Après avoir rapidement calculé les avantages possibles d’une telle manœuvre, le jeune homme lui dédia un sourire poli avant d’accepter :

- D’accord, je te suis.

De toute façon, le baraqué avait déjà commencé d’avancer alors il lui emboita le pas, restant à son niveau. Il lui jeta un coup d’œil en coin et demanda :

- Tu viens de Russie ?

Ayant un accent lui-même, Saemon se demandait si par hasard l’inconnu était un nouvel arrivant comme lui, ce qui leur ferait un point commun. Histoire de lui donner un nom, le japonais se présenta de lui-même, comme ça l’autre lui dirait peut être son prénom :

- Je m’appelle Haruhito Saemon, mais tu peux m’appeler « Sae ».

Voilà qui était fait. Un mensonge d’ailleurs, mais utiliser depuis sa naissance alors c’était devenu une seconde nature. Le japonais marchait toujours, fronçant légèrement le nez à la fumée de cigarette et se méfiant aussi d’éventuelle force de l’ordre pouvant les avoirs suivi. Il se méfiait légèrement du potentiel russe car si celui-ci décidait pour une raison quelconque de lui empoigner le poignet, il valait mieux qu’il l’esquive parce que le jeune homme pensait ne pas pouvoir se libérer après. Une paranoïa dû à une déformation professionnel sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Lun 6 Fév - 17:09



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Visiblement le nain avait accepté sa proposition... Ma fois, tant mieux, il aurait pas besoin de forcer le nouveau à aller bouffer avec lui. Quoi ? C'est que... Alexsei, quand il invitait, fallait accepté... Ce garçon était complètement con quand on y pense bien... Vilaine brute de Russe ! Le jeune homme a la chevelure corbeau se massera doucement la nuque, avant d'esquisser un léger sourire en coin entre deux bouffer de cigarette. Il faut dire qu'il ne s'attendait pas vraiment à autre chose de la part du fragile de service. Quel garçon innocent... Si naïf... Bon après, c'était bien le genre de type que Alexsei aimait bien... Il faut dire que le Russe avait toujours aimé avoir le dessus et être le dominant, alors... Quand il voyait un fragile de ce genre passé, sa attise tout de suite sa curiosité.

Mais pour une fois, bizarrement, il avait aucune pensé de ce genre et... avait l'air d'être dans un bon  jour, si on peut le dire comme ça. De toute façon, lui aussi était passé par là, le fait d'arrivé quelque part sans connaître personnes, perdu et sans repère. Même si la situation du Russe était différent du à son amnésie.

- Tu viens de Russie ?

Hein? Alors... Comment dire... ? Mickailovich ne put s'empêcher de sourire, avant de soupirer doucement, ce genre de questions, ce n'était pas ce qu'il aimait le plus, surtout si on finissait par lui demander ce qu'il y faisait avant. Après tout le pauvre garçon ne se rappelait de rien et se serait assez problématique s'il devait y répondre. Il penchera légèrement la tête en arrière, tirant une tête de six pieds de long.

« ... D'après mes papiers, il semblerait ouai. »

Alexsei avait toujours été le genre à rester assez vague sur ces origines, lui même ne sachant pas, il ne voulait pas mentir à qui que se soit. A quoi cela lui servirait de toute façon ? Ce n'est pas comme s'il avait un avantage quelconque à le faire. De toute façon, il avait aucune utilité à mentir en vue de son boulot. S'y mettre serait une grave erreur, encore plus s'il commençait auprès de ces supérieurs. Et énervée Alexia Ashford n'était pas la meilleur idée du siècle si elle finissait par le découvrir.

De toute façon, il n'avait jamais réellement aimé les mensonges, alors bon... Autant qu'il dise la vérité sur ce qu'il peut, non ? Le jeune homme a la chevelure corbeau observera l'asiatique du coin de l'oeil, balançant son mégot de cigarette sur le sol au passage, alors que le nain se présenta. Il hocha doucement la tête, avant de lui répondre...

« Alexsei Mickailovich... Alex' suffira.

Le Russe se mit à sourire légèrement avant de tournée dans une ruelle et de finir face à un petit bâtiment, descendant quelques marches, il finit par ouvrir une porte et entra dans une salle, avec déjà pas mal de monde, avant de humer l'air... Sa sentait la bonne bouffe asiatique... l'alcool et la clope... Depuis qu'il était revenu, Alexsei avait finit par prendre certaines habitudes et quand il avait un peu le temps il venait manger ici. Il croisa quelques habitués et leur fit un rapide signe de la tête, avant de les voir observé le nain. Ce qui amusa le Russe qui sourit en allant vers le bar et allant saluer un vieille homme, maigrichon, barbe blanche, blouse de cuisinier... Et au visage des plus sévère. Celui là n'avait pas l'air bien commode.

« Hey, vieux machin.... J- »

Cet enfoiré le coupa court dans ces mots et pointa du doigt une table un peu à l'écart des autres.

- Ta table est libre, petit enfoiré. M'appelle pas comme ça ou tu vas finir en corvée vaisselle.

Alexsei ne put s'empêcher de rire doucement, voyant le sourire du maître des lieux sur son visage, visiblement ravi de voir son petit protéger. Si on peut le dire comme ça. Après tout, il avait été le seul à l'avoir bien accueillit en ville il y a quelques jours. Alex' fit signe à Saemon de le suivre, se dirigeant alors vers la dite table et s'asseyant à sa place habituelle, une banquette au cuire noir, particulièrement usé du aux passages fréquents.

- Cela fait bien deux jours que je t'ai pas vu, Gamin. T'as pas fais de conneries au moins ?

Dit alors le vieille homme en arrivant vers la table, posant alors un menu face à Alexsei et Saemon, dont le Russe ne se fit pas prier pour la prendre en main et l'ouvrir en le mettant devant son visage, faisant une moue... C'est que le vieux va joue rau père poule maintenant. Tksss...

« Pour moi se sera... Une bouteille de saké, quatre bol de nouilles et... du poulet griller... »

Bien entendu, Alexsei ne répondit pas à ce que le vieux lui avait précédemment demander, et se prit un coup derrière la tête pour la peine. Ces deux là s'entendait plutôt bien, ça se voyait et Alex' aimait particulièrement taquiner le vieille homme qui en faisait tout autant. Un soupire s'échappera des lèvres du vieille homme, qui posera son regard perçant sur Saemon, fronçant alors les sourcils.

- Rassure moi, Alex... Tu ramène pas ton plan cul du soir dans mon établissement quand même?

Le jeune Russe qui était en train de savouré un bon verre de saké qu'une serveuse avait apporté entre temps, manqua de recracher le contenu de sa bouche sur le nain, avant de tournée la tête directement vers son aîné qui le toisa du regard aussitôt.

« ... Mais... Non ! Raconte pas n'importe quoi, vieux machin !

Mickailovich se renfrogna aussitôt, croisant alors les bras sur son torse, alors qu'il se mit à marmonner des insultes, visiblement en Russe, envers le vieux, qui reportera son attention sur Saemon en esquissant un sourire des plus accueillant, lui demandant alors ce qu'il désirait. En profitant d'ailleurs pour chuchoter à l'oreille du japonais de profiter de la bonté de Alexsei, qui d'ailleurs observait le vieux sans comprendre ce qu'il disait... Tkss... Vieux truc périmé va !

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Mer 8 Fév - 19:58

Saemon n’insista pas quand il lui dit qu’il était russe « sur papier ». Cette formulation donnait à penser que le baraqué n’en savait pas plus ou avait… de faux papiers ? Il ne valait mieux pas creuser, ce point semblait sensible. Et il s’appelait Alexsei Micka..ilovich. Finalement Alex oui , cela vaudra mieux pour sa langue. Le jeune homme hocha la tête en signe de compréhension, continuant de le suivre, le détaillant en biais juste pour le plaisir de reluquer discrètement sa musculature. Après tout cela n’engageait strictement à rien de tâter avec les yeux, surtout qu’un gars aussi viril devait être hétéro alors bon, autant se rincer l’œil.

Il emboita ensuite le pas du musclé quand celui-ci entra dans un restaurant. Diantre, l’odeur de tabac le pris à la gorge et il fut pris d’une quinte de toux quelques secondes, fusillant les habitués qui le dévisageait un peu trop à son goût. Quoi ? Ils n’ont jamais vu quelqu’un tousser ou un asiatique dans un restaurant asiatique ? Une fois sa toux passer, il suivit encore Alexsei jusqu’à sa table visiblement habituellement, même s’il n’avait jamais compris le principe de s’insulter amicalement. M’enfin bon. Il pris le menu sagement, avec une tête neutre car il ne savait pas quoi penser de l’ambiance. Ca avait intérêt à être bon pour se faire pardonner de l’odeur de fumé. Il faut dire que sa famille lui avait toujours interdit la cigarette donc chez lui, zéro tabac. Pour le coup Saemon trouvait cela logique, il devait rester en forme – déjà qu’il n’était pas une armoire -, éviter de dégager une odeur reconnaissable et éviter d’être dépendant à quoique ce soit. Etre en manque en pleine mission, ce serait galère.

Il nota cependant qu’Alexsei semblait s’attirer facilement des ennuis à la phrase du patron et que celui-ci buvait du saké. Les deux compères semblaient bon pour faire la discussion mais le plus âgé déclara soudain :

- Rassure-moi, Alex... Tu ramènes pas ton plan cul du soir dans mon établissement quand même?

Saemon tâcha de rester neutre même si une lueur d’intérêt traversa son regard un instant à cette révélation. Alors il n’était pas hétéro ? Mmh… Intéressant. Néanmoins, cette information était contrebalancée par un point négatif : en plus des problèmes, c’était apparemment aussi un habitué des coups d’un soir. Moins intéressant. Décevant même. Tandis qu’Alex se remettait de ses émotions, Saemon répondit au patron poliment :

- Je ne suis qu’une simple connaissance ne vous en faites pas. Et je prendrais un assortiment de sushi au poisson avec un jus de litchi s’il vous plait.

Il secoua la tête négativement, nul besoin de profiter de la bonté du baraqué pour commander inutilement des plats en plus : ce n’était pas un glouton. Avec un sourire en coin, Saemon demanda à Alexsei pour le taquiner :

- Tu comptes nous apprendre des insultes en Russe ou tu vas faire la tête pendant tout le repas ?

En prime, il lui servit un air innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Sam 11 Fév - 12:02



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Non mais franchement... Ce n'était pas parce que Alexsei amenait un type que cela voulait forcément dire qu'il allait se le tapé dans l'heure bordel. Aussi mignon pouvait-il être. Le Russe fit une tête de six pieds de long, tirant la gueule comme il savait si bien le faire avant de se contenter de grogner face aux mots de Saemon. Bien sur que non qu'il allait pas faire la tronche toute la soirée, encore moins face à une tel moue. Le jeune homme a la chevelure corbeau ne put s'empêcher de serrer les dents, alors que le vieille homme vint à ébouriffer les cheveux de Alexsei, lui disant que la serveuse leur apporterait leur commande dans quelques minutes, avant de finir par s'éloigner et retourner à son boulot.

Alexsei se mit à soupirer, passant une main dans ces cheveux, comme un gamin qui ne supportait pas qu'on touche à sa coiffure... Même si le Russe avait jamais réellement grand chose à coiffer de toute façon. Ça se voyait non ? Avec ces cheveux noir en bordel, comme si on y avait mit une bombe... Quoi que... S'était relativement pire le matin quand il se lève... Quand il sort dehors, il faut bien avoué qu'il faisait un petit, mais réellement petit, effort de présentation. Le jeune homme a la chevelure corbeau soupira doucement, avant de croisé les bras, posant sa tête sur sa main, faisant appuie sur son coude, sur la table. Le Russe jettera un coup d'oeil vers Saemon, avant de redresser, attendant patiemment que la commande arrive.

« Qu'est ce que tu viens faire à Raccoon City, d'ailleurs ? Tu as de la famille dans le coin? »

De la famille... Et dire que le pauvre garçon n'avait aucun souvenir de la sienne, il ne savait pas s'ils étaient en vie, s'ils s'inquiétait pour lui, s'ils le cherchaient... A tout les coups, ils devaient le croire mort, non ? Il en savait foutrement rien, et s'il se mettait à y pensée, Alexsei serait bien capable de se frapper la tête contre le mur, juste sous prétexte qu'il voulait que sa mémoire lui revenait. D'une certaines façon, c'était un peu normal, non ? Perdre dix-sept ans de sa vie en une fois était assez perturbant.

Le jeune Russe se massera doucement la nuque, avant de passé sa langue sur sa lèvre, jusqu'à grimacer un peu... Ouais, il avait oublié qu'il avait prit quelques coups lors de ces combats et sa faisait un peu mal quand même. Il allait devoir faire attention à ça tiens... manquerait plus qu'il choppe une connerie tiens. Un léger soupire, avant qu'une serveuse finisse par arrivé avec les commandes et les poses devant Saemon et Alexsei... La damoiselle offrit son plus beau sourire à l'habitué des lieux, le saluant au passage. Mickailovich lui sourit à son tour, avant de se frotter les mains en regardant ces quatre bols de nouilles et son poulet grillé... C'est que le monsieur avait une faim de loup et il ne se fit pas prier pour commencer à manger, avec les baguettes. Ce n'était pas une première et il faut dire qu'il se débrouillait très bien. C'est... comme s'il avait manger avec des baguettes toute sa vie. Haha.

« Bon appétit ! »

Monsieur Mickailovich avait un appétit d'ogre, et cela avait toujours été le cas, il mangeait pour dix, et sa avait été comme ça dès son arrivé à Raccoon City et quand il avait finit sur cet île Rockford pour suivre son entraînement. S'était peut-être à cause du fait qu'il avait été affamé quand il était arrivé ? Qui sait ?

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Mer 15 Fév - 13:54


Saemon gardait un petit sourire amusé sur ses lèvres, le baraqué était amusant à recoiffer ses cheveux ainsi. Les deux individus étaient complices, c’était une certitude. Le japonais songea un peu qu’il aurait bien aimé avoir un grand-père comme ça, à la place d’un homme sec et autoritaire dégageant autant d’affection qu’un barreau de prison. Et encore, le barreau pouvait avoir l’air sympathique à côté. De fait la question le surpris de ses pensées.

« Qu'est ce que tu viens faire à Raccoon City, d'ailleurs ? Tu as de la famille dans le coin? »

Au mot « famille » l’air de l’asiatique s’assombrit et son sourire disparu un instant. Il aurait de la famille dans le coin, il ne serait pas allé pars ici. Le jeune homme se recomposa un air détendu et répondit :

- Oh non, justement je me prends des vacances.

C’était vague, mais cela suffirait peut être à un étranger qu’il venait de rencontrer. Celui-ci se faisait mal tout seul d’ailleurs ! Avait-il oublié sa blessure ? Peut-être. Cela le rendait presque mignon d’être aussi expressif mais évidemment Saemon n’en dit rien. Il passerait pour quoi ? La serveuse revint et le japonais nota l’échange de sourire. Mmh… Alors Alexsei jouait sur les deux tableaux ? Au moins Saemon avait le mérite de passer inaperçu à côté de sa nouvelle connaissance. Cela pouvait s’avérer utile. Vraiment, le japonais ne voyait que des avantages à fréquenter une telle personne et rester dans ses bonnes grâces. Enfin… Saemon pencha la tête sur le côté et remarqua la quantité de nourriture que le russe pouvait ingérer en peu de temps. Il avait faim visiblement ! Les combats surement.

- Bon appétit aussi !

Plus doucement, le japonais se mit à manger. Alors comme ça le guerrier savait se servir de baguettes ? S’était presque fascinant comment ses grandes mains puissantes parvenaient à tenir de si minces objets sans les briser. Saemon piochait quand à lui avec aisance les sushi pour les tremper dans la sauce et les mettre à sa bouche, ce qui lui laissait le temps de réfléchir à quoi dire. Il se décida sur un sujet neutre :

- Je ne connais pas encore bien la ville. On peut dire que je me suis perdu.

Il ricana d’auto-dérision. Autant expliquer de suite sa présence dans ce lieu incongru qu’était le bar clandestin.

- Et puis je ne sais pas, on m’a poussé dans la cage.

Il passa sa langue sur ses lèvres pour enlever un grain de riz venant de se coller puis bu un coup avant d’hausser les épaules.

- Ce n’est pas vraiment comme ça que j’imaginais des vacances. Un sourire. Et toi, tu es ici depuis longtemps ?

Il posa ses yeux vairons sur son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Ven 17 Fév - 20:07



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Alexsei avait beau avoir l'air con... Il ne l'était pas pour autant, et en observateur qu'il était – dut à son travail pour la plupart- avait bien remarquer la mine sombre qu'il affichait, et ce sourire qui disparut. Pour le coup, Alex' se disait que ce nain était bien plus attirant avec un sourire. En tout cas, il fit comme si de rien était, et ne nota pas ce fait, qui d'un côté... Ne le regardait pas. Après tout, il avait peut-être quelques ennuies avec sa famille ? Il voulait peut-être les fuir ? Qui sait ? Même Alexsei ne savait pas ce qu'il foutait en Amérique alors qu'il venait de Russie... Du moins de ce que les papiers lui disait, ainsi que son accent. Sans oublier le fait qu'il connaissait le Russe comme sa poche.

Le jeune homme a la chevelure corbeau préférait éviter de se poser des questions sur son passé, même s'il était totalement perdu de se fait, il essayait... De profiter de sa vie comme il pouvait. Il avait... comme l'impression qu'avant son amnésie, il avait pas assez profiter, qu'on le bridait... Et maintenant ? Il faisait littéralement ce qu'il voulait, bien que depuis toutes ces années il s'était former une carapace. Le Russe continua de manger tranquillement, hochant la tête à chaque mot que prononçait le japonais, parfois un petit « Hmm Hmm » en guise d'approbation, tout en se demandant comme on pouvait décidé de venir prendre des vacances à Raccoon City... Vu ce qu'il se passait en ce moment.

Bon après le fragile était peut-être pas au courant de tout ce qui se disait depuis l'incident au Manoir... Et Alexsei ferait mieux de garder ça pour lui. Pour l'instant, il verrait bien combien de temps ce crétin allait lui dire qu'il était en « vacances ». Le jeune homme a la chevelure corbeau releva légèrement la tête quand il lui demanda combien de temps sa faisait qu'il était ici et là... Se fut le drame dans sa tête... Qu'est-ce qu'il était censé dire ? Hein ? Il manqua de s'étouffer avec ces nouilles, et but directement une bonne gorgée de saké qu'il avait commander avant de se masser la nuque instinctivement.

« Heu... Officiellement depuis un peu plus d'une semaine, j'ai pas réellement compter... Officieusement... Sept ans. »

Et encore... En sept ans, il n'avait pas vraiment eut l'occasion de voir beaucoup de chose de la ville. Il avait juste su aller ou il devait pour finir dans les affaires illégaux de la ville, tel que ces combats par exemple. Le jeune homme se massera de nouveau la nuque, serrant quelques peut les dents, avant de finir par soupirer. Dire une chose pareil semblerait encore plus louche tiens. Pff. Qu'est ce que débile penserait après ça ?

Mickailovich soupira encore une fois avant de se servir de nouveau du saké, alors qu'il finit tranquillement ces bols de nouilles et le poulet grillé... C'est que... S'était réellement bon et il y avait qu'ici que le jeune Russe se régalait. De toute façon, il n'était pas réellement friand de pizza et d'autres conneries du genre, même s'il pouvait faire un effort s'il le fallait. Sa dépendait s'il était seul ou non. Le jeune russe zieutera sur les sushi du nain de jardin, avant de plisser les yeux et d'aller lui piquer celle que le nain avait entre ces baguettes pour... goûter, seulement goûter. Bien qu'il en avait déjà manger auparavant, cet enfoiré ne pouvait s'empêcher de piquer la bouffe des autres. Qui lui en voudrait de toute façon ?

« Tu comptes resté longtemps en ville ? Ha mais, t'es à quel hotel d'ailleurs ? »

Quoi ? Il pouvait bien poser la question, non ? Alexsei était de nature curieuse, il fallait bien qu'il assouvit cette vilaine curiosité qu'il le tiraillait, nan ?

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Dim 19 Fév - 22:47

Officiellement ? Officieusement ? Mais qu’est-ce que l’individu lui racontait ? Saemon pensa que cela était vraiment très – trop- précis. Pourquoi faire la différence entre les deux ? Une grande suspicion l’envahissait mais il ne le montra pas, préférant s’indigner sur le fait que le russe lui pique un sushi d’entre ses baguettes :

- Hey !

Il ne râla pas plus que cela, en prenant simplement un autre en l’observant faire, le regard malicieux. Après tout, il trouvait cela plutôt amusant, Alexsei l’intriguait. Comme la sienne, il soupçonnait son existence de ne pas être très « légal ». Peut-être n’était-ce pas une bonne idée de continuer à le fréquenter de fait ? Mais n’oublions pas que l’individu était un baraqué somme toute sympathique malgré ses manières rustres. Et plutôt mignon.

« Tu comptes rester longtemps en ville ? Ha mais, t'es à quel hôtel d'ailleurs ? »

Le japonais pencha la tête, l’observant. Alors comme ça il voulait savoir son lieu de résidence actuel ? Lui dire ou ne pas lui dire ? Saemon décida qu’il était joueur sur ce coup-ci :

- Je suis à l’hôtel Apple. Et toi, tu as un endroit où dormir ?

Il répondit ensuite à la question précédente :

- Je ne sais pas encore, peut être plusieurs semaines, à moins que je ne finisse par emménager ici.

Saemon préférait ne pas mentir à ce sujet, si jamais il le recroisait souvent, autant lui dire directement. Un petit sourire en coin naquit sur ses lèvres de nouveau, à croire que la présence d’Alexsei le rendait de meilleure humeur. Il faut dire qu’il avait fait beaucoup de route seul et ne s’était pas encore intégré en ville – peut-être n’y arriverait t’il pas d’ailleurs – et donc avait des journées plutôt solitaire. Malgré que cette rencontre soit incongrue, cela le rassérénait quelque peu, et puis le jeune homme à sa table était plutôt plaisant à regarder et serait peut-être un ami par la suite. Néanmoins, Saemon avait une vengeance à accomplir : celle de la perte de son sushi qui n’était pas passé inaperçu ! Aussi vif qu’un serpent attaquant sa proie, il se saisi d’un morceau de poulet grillé restant dans l’assiette de son interlocuteur et le mit dans sa bouche en le regardant, mastiquant lentement. C’était bon aussi tient. Une lueur de défit s’alluma dans son regard, comme s’il invitait l’autre à jouer, voir même à répliquer. Mais peut-être que cela ne serait pas du goût de son tout nouvel ami ? A moins que ce ne soit qu’une façon d’esquiver la conversation sérieuse et de prolonger la soirée histoire de ne pas se retrouver seule trop vite ? Saemon ne savait pas lui-même ce qu’il essayait de faire en titillant le russe. Il avala tranquillement son met dérobé, et fit mine de reprendre son repas l’air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Lun 20 Fév - 10:41



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Alexei ne pouvait s'empêcher d'avoir l'air amusé par la réaction de l'asiatique face au fait qu'il lui avait piquer un sushi. Moh, Râle pas, l'fragile. Le jeune homme a la chevelure noire observera Saemon doucement, alors qu'il répondit à sa question. Alors comme ça, le nain séjournait à l’hôtel Appel ? Et il comptait rester, sûrement, quelques semaines ? Bah tiens, c'est qu'il prenait de longue vacances pour le coup, hein ? En tout cas, il savait parfaitement ou était l'hôtel alors... Mickailovich, s'il avait envie d'aller lui rendre visite entre deux bagarres, pourquoi pas ? Bah quoi ?

« Ouais, j'habite pas loin de la forêt, mais j'y suis pas très souvent, je squat chez des gars aussi de temps en temps »

Squater ? Alexei ? Chez des gens... ? Nan, nan, en vérité, il couchait avec ces personnes, passait une nuit avec eux, et partait aussitôt dès qu'il se réveillait, au petit matin, quand ils dormaient encore. On ne pouvait pas réellement dire qu'il squattait chez eux, n'est-ce pas ? Mais autant évité de dire ce genre de chose, directement, au premier type qu'il croisait et trouvait à son goût, hein ? Autant garder une réputation, plus ou moins bonne. Si on pouvait dire cela comme ça.

Le jeune Russe boira tranquillement dans son verre de saké, d'ailleurs, le remplissant un peu plus plusieurs fois, avant de finir par le boire d'une traite. Il n'avait rien d'un alcoolique, mais ce genre d'alcool fort ne le dérangeait pas plus que ça. Sûrement à cause de ces origine Russe, non ? Après tout, là-bas, c'était la Vodka, et s'était aussi fort que du saké. En tout cas, il se dit que Saemon avait prit le meilleur moment pour venir à Raccoon City, avec tout ce qu'on entendait, ce tueur cannibale, cet affaire au Manoir dans la montagne Arklay... La plupart aurait déjà fait demi-tour tiens. Non ?

Mickailovich se massera doucement la nuque, entre deux boucher de ce qui lui restait de son poulet,  s'attendant pas du tout à ce que ce foutu nain de jardin vienne à lui piquer son dernier morceau aussi rapidement.

« Ho! Mais... ! »

Et non, Alexei n'avait pas le droit de râler... Après tout, il avait fait le coup quelques minutes plus tôt et fit juste la gueule quelque instant en voyant ces bols et son assiette... bah littéralement vide. Merde. C'est que ce crétin avait encore faim... Il zieutera directement vers les sushi et ne se fera pas prier pour lui en piquer de nouveau un ou deux de ce met délicieux avant d'esquisser un sourire, posant alors le regard sur Saemon.

Tiens... Il se rendait réellement compte que maintenant que cet idiot de cul-de-femelle avait des yeux verrons.... Hypnotisant... Et... étonnement, Alexei trouvait qu'ils étaient magnifique. Le jeune homme ne savait pas comment il avait fait pour ne pas s'en rendre plus tôt, mais en tout cas, pourrait passer plusieurs heures à les regarder. Il se rendit très vite compte qu'il regardait peut-être un peu trop l'asiatique dans les yeux, et tourna la tête sur le côté, se massant la nuque instinctivement. Cet idiot avait tellement chose qu'il ignorait sur cet ville... Alexei savait que quelque chose se préparait, son intuition le lui disait, pourtant, il gardait le silence, bien décidé à attendre le bon moment. Après tout, il lui devait impérativement de récolter le plus d'informations possible avant de tout revendre et de filer. Qui voudrait rester fidèle à une famille de fous furieux de toute façon, hein ?

« Pour m'avoir piquer mon dernier poulet... Je dors chez toi, ce soir ! »

Quoi ? Comment ? Sérieux ? Ha oui... Alexei s'invitait chez les gens sans se poser plus de questions que ça. De toute façon, c'est un peu comme s'il voulait juste un peu de compagnie, non ?  

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Mer 1 Mar - 11:27

Saemon perdit quelques sushi à cause de son méfait – ou plutôt sa vengeance qu’il pensait tout à fait justifier – mais il ne cherchait pas à réitéré son exploit parce que de toute façon Alexei n’avait plus rien dans ses bols. Il releva les yeux et se senti observé, fixant à son tour les yeux bleus de son interlocuteur avec un sourire en coin. Venait il de se rendre compte que ses yeux étaient différents l’un de l’autre ? Un sourire en coin naquit de nouveau sur ses lèvres. On pourrait croire que tout était calculé mais le jeune homme n’avait pas vraiment de plan préconçu en tête pour ce genre de situation. L’important était de s’attirer l’attention du grand gaillard après tout non ? Celui-ci dévia ensuite le regard et se frotta la nuque ce qui lui donnait un air presque timide, mignon.

« Pour m'avoir piquer mon dernier poulet... Je dors chez toi, ce soir ! »

Presque. Saemon pencha la tête sur le côté et fronça subtilement les sourcils ne s’attendant pas à une telle proposition, voir même se méprenant sur les intentions d’Alex. Une lueur contrariée s’alluma dans son regard. Alors lui aussi le pensait pour un type facile ? La colère l’envahit doucement. Il n’était pas venu là pour recommencer à nouveau la même activité. Buvant une gorgée de jus de fruit l’air de rien, il répondit avec un sourire – faux – :

- Non, je dors à l’hôtel.

Voilà qui pouvait justifier son refus, surtout qu’il en avait déjà fait mention et si quelqu’un d’autre dormait dans la chambre, il devait payer sa place et Saemon devait faire des économies. On ne pouvait pas dire qu’Alexei soit du genre furtif, on remarquerait forcément sa présence avec un tel gabarit. Et puis le japonais n’avait pas envie de l’inviter le premier jour, pas bien sûr de ses intentions. De plus, il n’était pas non plus certain d’arriver à le faire lâcher prise si le russe avait des envies sur sa personne. Saemon fini son verre, s’essuya la bouche et se leva de sa chaise en déclarant :

- Merci de cette invitation, ce fut délicieux.

L’asiatique s’apprêtait visiblement à partir sans autre forme de procès, enfilant son manteau sous ses yeux afin de ne pas avoir froid en sortant. Après tout, il fallait le faire languir un peu non ? Saemon s’était un peu calmé et se demandait quelle serait sa réaction. Oserait il le contredire ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Mer 1 Mar - 16:53



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Gniéh ? Comment ça « non » ? Quoi il dormait à l’hôtel ? Naturellement, il était parfaitement au courant de ça. Après tout, le naine l'avait dit quelques temps plus tôt. Alexei afficha une moue perplexe, se demandant quand fut la dernière fois qu'on lui avait refusé quoi que se soit. Après tout, le pauvre garçon avait l'habitude qu'on lui dise non. D'ailleurs, il n'aimait pas ne pas avoir ce qu'il voulait, bien qu'il n'avait pas de réels intention s'il s'était invité chez lui. C'est juste que dormir seul s'était chiant. Et à tout les coups il aurait qu'à aller voir des putes pour passer la nuit. Kss. Genre, il allait quand même pas passé toutes ces nuits avec des catins ?! Sa réputation allait en prendre un coup, déjà qu'elle n'était pas fameuse avec toutes ces conneries.

Alexei clignera des yeux doucement, observant le fragile se levé et... mettre son manteau... Sérieux ? Et il partait comme ça en plus ? Mais et le dessert ? Et le thé ? Quoi ? Non il ne se trouvait pas d'excuse pour passé un peu plus de temps, accompagné. Pff. Si s'était le cas, qu'est ce que ça pouvait bien vous foutres ? Mickailovich faisait bien ce qu'il voulait au moment qu'il voulait, et ce n'est pas le premier venu qui lui dirait quoi faire. Enfin, habituellement, c'était comme ça... Visiblement, le Russe avait pas vraiment envie de forcer le nain à quoi que se soit alors, il se contentait de hausser les épaules. Il croyait quoi ? Qu'il allait finir par en profiter ? Sérieusement, il couchait pas avec le premier venu tout les jours non plus. Il manquerait plus que ça.

« Kss, c'est bon, j'allais pas non plus te sauter dessus, hein. »

Habituellement, Alexei aurait réagit autrement, mais visiblement ce petit con avait de bien trop jolis yeux, à son goût, pour qu'il fasse quoi que se soit. Évitons de traumatiser ce pauvre garçon, hein ? Le jeune homme a la chevelure corbeau soupira doucement, avant de finir par se relever doucement, enfilant de nouveau son manteau pour s’encapuchonner, avant de poser une liasse de billet sur la table, faisant un rapide signe au maître des lieux qui avait parfaitement compris.

« Je peux au moins te raccompagné ? Ou ça aussi j'ai pas le droit ?  »

Alexei plissa légèrement les yeux, faisant mine qu'il avait l'air contrarié, avant de littéralement se mettre à sourire, particulièrement amusé par ce jeune homme. Il ne savait pas pourquoi, mais quelque chose lui disait que ce nain avait l'air particulièrement amusant. Et puis, il avait comme un petit côté mystérieux qui était quand même un peu attirant en plus de ces yeux verrons, hein ?

Esquissant alors un nouveau, mince, sourire il se mettra tranquillement à avancer vers la sortie du restaurant, fouillant par la même occasion dans ces poches afin de se prendre une cigarette et l'amener à ces lèvres, avant de l'allumer dès qu'il mit le pied dehors. Ha... c'est qu'il faisait pas mauvais aujourd'hui en plus de ça.

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Mer 15 Mar - 13:44

« Kss, c'est bon, j'allais pas non plus te sauter dessus, hein. »

Oh ? Saemon se serait-il trompé ? Cela n’était guère glorieux, de fait en se trompant, il avouait en quelque sorte que oui, il y avait pensé. Il avait pensé qu’Alexei pourrait avoir envie de… Bon, et de fait pour y penser, fallait que lui-même ait l’esprit mal tourné, non ? Il rougit légèrement mais ne sourcilla pas histoire de rester un minimum classe et crédible. Parce qu’une fois rouge, le japonais se disait que l’on pouvait dire adieu au charisme. Heureusement, dans la pénombre ambiante, il espéra que cela ne se voit pas de trop. Il ne dit rien, cherchant un peu sa prochaine réplique.

« Je peux au moins te raccompagné ? Ou ça aussi j'ai pas le droit ? »

Il n’avait de fait pas longtemps à chercher, fronça un peu le nez à la cigarette de son camarade de route et répondit doucement :

- Tu peux me raccompagner.

Saemon songea qu’il lui devait peut être des excuses pour s’être trompé sur ses intentions, histoire de partir du bon pied :

- Désolé, j’ai parfois rencontré quelques individus… Insistants.

Ce n’était pas forcément glorieux de dire cela en fait, mmh… Il n’avait pas envie de passer pour une mauviette. Quoique s’il voulait rester dans son rôle de « fragile » pour le coup c’était bon. Le japonais remit machinalement une mèche de ses cheveux derrières ses oreilles et lui jeta un coup d’œil.

- Et puis je dois économiser, je ne peux pas vraiment payer une chambre pour deux… Si l’on t’aperçoit, je devrais payer ta place... A moins de se faire discret, enfin, dormir par terre n’est peut-être pas confortable ceci dit.

Alexei et discret dans la même phrase ? Saemon eut un petit doute soudain. Disons que vu la carrure du Russe et le début de caractère qu’il commençait d’entrevoir, l’individu ne semblait pas être du genre à se faire tout petit, m’enfin. Le japonais marcha jusqu’à l’hôtel de fait, arrivant un peu mieux à se repérer et notant l’endroit où ne pas aller pour éviter de se retrouver coincé dans des combats clandestins ou embarquer par la police de fait, vu qu’ils devaient mieux surveiller la zone du délit. Du moins il supposait. Saemon s’arrêta devant « Apple » et regarda Alexei – devant lever les yeux pour se faire- le questionnant muettement sur ce qu’il comptait faire à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Mickailovich
HATE ME FOR THE THINGS I'VE DONE NOT FOR WHAT I'VE NOW BECOME

avatar

Messages : 294

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Foncer dans le tas comme un con

MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   Ven 17 Mar - 23:04



A day like any other, or not?I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart. If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark. There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness ( My Darkest Days → Save Yourself )
Il pouvait le raccompagner ? Bah tiens, encore heureux, c'est que monsieur Mickailovich aimait pas se faire remballer comme ça. Sa lui mettait un vilain coup à sa fierté de mâle, et il allait devoir réellement prendre sur lui, s'il ne voulait pas devenir méchant. Alexei était pas le meilleur des hommes dans le coin, il le savait parfaitement. Umbrella Corporation faisait de leur soldats des tueurs et Alexei en faisait partie, il était un de ces types qui avait du sang sur les mains, même si dans son cas, il détestait ça. Son instinct ne cessait de lui dire qu'il ferait mieux de partir loin et de fuir la merde dans laquel il s'était mise depuis ces dernières années. Le problème étant qu'il ne le pouvait pas, du moins pour l'instant. Il n'avait pas assez d'information pour son assurance survie. Et autant avoir plusieurs cartes dans sa manche non ?

Enfin, ce n'était pas vraiment le moment de pensé à ce genre de choses, le jeune homme jettera un coup d'oeil vers Saemon, qui venait à s'excuser. Pourquoi il fait ça ? Sur le moment, Alexei se dit qu'il n'y avait aucune raison, jusqu'à ce qu'il comprenne que l'asiatique finissait par croisé des types un peu trop insistant. Ouais, bon, vu comme ça, c'est clair qu'il ne voulait pas emmener le premier type qu'il croisa chez lui. Mickailovich ne put s'empêcher d'esquisser un mince sourire entre deux bouffer de sa cigarette.

« C'est pas là peine de t'excusé pour ça, tu sais? »

Ce type avait vraiment l'air d'un fragile, pourtant, quelque chose lui disait qu'il devait pas être si fragile que ça dans le fond. Il avait... Comme un petit quelque chose qui faisait de lui quelqu'un de spécial. Sûrement du à ces yeux verrons ? Non ? Alexei avait jamais vu ce genre d'yeux et il fallait bien avoué qu'il trouvait cela relativement beau. Magnifique même.

Le russe tournera légèrement la tête vers lui, la penchant un peu sur le côté, perplexe lorsqu'il vint à lui parler de ces économies et de payer une place en plus dans ça chambre. Qu'il serait sûrement obligé de dormir sur le sol... Alexei ne put s'empêcher de rire face à cela. Pourquoi il lui parlait de ça ? Il y avait aucune raison pour le jeune Mickailovich qui avait comprit qu'il squatterait pas une chambre d’hôtel ce soir. Et puis, d'un côté, ce n'était pas un peu mieux comme ça ? Pour une fois, il éviterait de sauter sur le premier gars qui lui passait entre les mains et il adorait particulièrement quand on lui résistait. Il y avait toujours quelque chose d'excitant là dedans.

« T'inquiète pas, l'nain. Le sol ça me fait pas peur, j'ai connu la rue pendant un petit moment. Alors le sol d'une ruelle ou d'une chambre, il y a pas grand chose comme différence à part les intempéries. »

Alexei esquissa un mince sourire sur son visage, amusé par la situation, tout en se rappelant des premières semaines ou il était arrivé à Raccoon City avant de finir sur l'Île Rockford pour sa formation en tant qu'agent de l'Umbrella Security Service. Il y avait aucun doute sur le fait qu'il se rappelait de ça, c'est ça vie, bien avant Raccoon City qui lui faisait défaut, et il n'était même pas sur de réellement vouloir savoir ce qu'il foutait durant ces 17 années de vie.

Le jeune homme a la chevelure corbeau finira par jeter son mégot sur le sol, avant de poser le regard sur l'hôtel « Appel »... il était déjà venu quelque fois, parce qu'il squattait chez certaines personnes qu'il croisait et il y allait jamais innocemment. Mais visiblement, aujourd'hui s'était tout autre chose et il trouvait cela particulièrement amusant. Alexei posera ces pupilles azur sur le fragile avant de sourire légèrement, mettant ces mains dans ces poches.

« Et bien, je vais y aller. Peut-être à la prochaine fois si on se recroise. De toute façon, tu sais ou m'trouvé, hein? »

Il n'y avait pas réellement de choix à ce niveau là, entre le restaurant et les combats illégaux, Alexei était plutôt facilement trouvable, sauf s'il passait des journées à bosser pour les Ashford. Après tout, parfois, ils lui donnaient pas mal de boulot ce qui ne lui déplaisait pas vraiment, après tout cela lui faisait des journées bien remplit. Il fit un rapide signe de la tête à Saemon avant de finir par s'éloigner, tournant alors dans une ruelle, puis une autre, il s'allumera une cigarette et reprit la direction de chez lui.

© 2981 12289 0


I'm so Sorry
'Bout time for anyone telling you wrong for all your deeds No sign the roarin' thunder stopped and called the lead. Get in line and make no excuses waste of precious breath. No time. The sun shines on everyone, everyone Love yourself to death

Alexei parle en #305e4b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A day like any other, or not? [PV Saemon Kyoji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saemon Havarian et sa suite
» Kisaragi Saemon
» Kisaragi Saemon
» Sauveur et sauvée - pv Saemon Methus
» Le mythe du biker ivrogne... [Kisaragi Saemon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil Genesis :: Zone de RP :: Raccoon City-
Sauter vers: