AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum ouvert depuis le 28.12.2016. Bienvenue à Raccoon City.
Important : Merci de privilégier les personnages prédéfinis. Nous recherchons des Antagonistes, particulièrement. Hésitez pas à venir jouer de vilains garçons/filles ~.

Partagez | 
 

 [CONFIDENTIEL] Nom de Code : HUNK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HUNK

avatar

Messages : 11

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [UK]
inventaire:
spécialisation: Tuer

MessageSujet: [CONFIDENTIEL] Nom de Code : HUNK    Jeu 22 Juin - 21:09


James COOPER

» SURNOM: HUNK / Mr.Death
» DATE DE NAISSANCE: 1971
» SEXE: Masculin
» ORIENTATION SEXUELLE: Hétérosexuel
» NATIONALITÉ: ///////////////////
» APPARTENANCE: Umbrella Corporation
» RANG | MÉTIER: Leader de la Team Alpha de l'USS
» CARACTÈRE: Calme / Froid / Dépourvu d'émotions / Loyal


» PHYSIQUE:

HUNK mesure aux alentours d'un mètre quatre-vingt trois pour une masse de 70 kg. Il prend soin de son alimentation, vieille habitude militaire, afin d'être le plus optimal possible lors des sessions d'entraînements ou pour les interventions. Il possède donc une musculature bien tracée lui permettant d'être agile, rapide et précis lors de ses exécutions.
Adepte du combat rapproché, il possède donc d'innombrables cicatrices sur le corps allant de la petite écorchure de balle à des marques de lames. Mais il ne néglige jamais les soins et conseils donnés par les médecins d'Umbrella. Une blessure non soignée peut vite devenir un handicap mais son expérience et son fort mental lui permettent d'être assez tolérant à la douleur.

Il n'a aucun tatouage ou piercing, il reste le plus simple possible. Sa barbe de trois jours est souvent négligée. Il garde des cheveux plutôt courts, un dégradé militaire qui scintille, les rares fois où HUNK ne porte pas son casque, lorsque le soleil passe sur ses cheveux blonds. L'expression de son visage est complètement neutre, aucune émotion ne transparaît. Ni joie, ni colère, ni tristesse, ce n'est qu'un visage au regard déterminé, sûr mais froid. La mort se trouve dans son regard, il est prêt à tuer sans aucune peine, sans aucune hésitation. Ce n'est pas en plongeant votre regard dans le sien que vous réussirez à espérer déchiffrer celui qui se fait appeler "Human Unit: Never Killed".

Lors des opérations Mr.Death s'équipe selon le type de missions, il opte souvent pour un MP9 mais peut occasionnellement prendre un HK-MP5A5 ou un fusil à pompe Remington. En arme secondaire il opte pour un Desert Eagle ou un HK-VP70 même si l'arme type des agents d'Umbrella est le Sig P226.
Sa tenue, elle, ne change jamais, HUNK porte un masque à gaz et un casque pour masquer totalement son visage et pouvoir s'adapter aux situations où des gaz chimiques s’avéreraient dangereux. Il s'équipe naturellement d'un kevlar et d'une ceinture de munitions et peut avoir quelques grenades, en cas de non possession de grenades, au préalable, les cadavres de ses équipiers morts deviennent souvent une mine d'or..

En dehors des opérations il se balade, le plus souvent, en tenue sportive pour continuer à garder la forme.

» MENTALE:

HUNK possède avant tout un tempérament calme, son expérience sur le terrain lui a permis de développer une sérénité exceptionnelle afin de jauger au mieux les situations. Cela lui permet aussi d'obtenir une précision supérieure à la moyenne, "une balle un mort", pour la survie il est essentiel d'économiser au maximum ses douilles. C'est ainsi que les compétences au combat rapproché interviennent, neutraliser un ennemi sans coup de feu accroît les chances de survie et de discrétion.
Tout est ordonné dans son cerveau, quand il bouge, parle, s'entraîne c'est uniquement pour quelque chose de bien précis. Il ne laisse rien au hasard.

Il est naturellement distant et froid, non pas intentionnellement mais uniquement parce qu'il n'a jamais compris la notion d'émotions, de sentiments ou d'attachement à quelqu'un. La seule dimension qu'il connait est le respect et la loyauté, sans respect la loyauté n'est qu'une sphère creuse.
HUNK a une loyauté quasi-inégalable, il est prêt à réaliser les missions les plus suicidaires uniquement par dévouement.
De plus, sa formation au SAS lui a offert une force mentale et une résistance à la douleur bien plus avancée que d'autres. Une force mentale indispensable qui lui a beaucoup été utile lorsqu'il a fallut se sortir des situations les plus critiques.

Toute une programmation mentale qui n'a qu'un seul et unique but, réussir la mission. L'échec n'est plus une option, depuis qu'il a fait table rase de son passé il est devenu une machine à tuer. N'évoquant même plus son échec, ni même une partie de son histoire, il se focalise uniquement sur les missions à réaliser. Les dommages collatéraux ne sont en aucun cas une priorité pour Mr.Death, si un équipier gène le succès de la mission il est éliminé, si un civil ou un membre des forces de l'ordre se met en travers de sa route il est, lui aussi, éliminé. Une enfant le colle pour survivre et gène la progression du Leader de la Team Alpha ? Il ne l'éliminera pas, le membre de l'USS n'y gagnerait rien, cependant elle servirait d'appât en toute circonstance. Tout le monde voudrait sauver une enfant blessée même si elle se trouve au milieu d'un boulevard dégagé qui permettrait à un tireur isolé d'éliminer ses cibles ou d'attirer une horde afin de s'évader et accomplir sa mission.

Tout est bon pour rentrer en ayant accomplis sa tâche, le moyen d'y arriver n'est qu'une formalité ce qui compte c'est la finalité.


» HISTOIRE:

1971 était une date clé pour un ensemble de chercheurs d'Umbrella Corporation et une riche famille américaine qui décidèrent de donner le tout pour le tout afin d'accélérer les tests de la fécondation in vitro et ainsi offrir une descendance à ce millionnaire originaire des États-Unis marié à une membre de la famille royale d'Angleterre.
La jeune femme, alors âgée d'une trentaine d'année, avait fait déjà 2 fausses couches, désespérée elle se tourna vers cette nouvelle prouesse scientifique de 1970 qu'est la fécondation in vitro. Selon les premiers scientifiques originaires de cette technique il faudrait encore une dizaine d'année avant de la mettre au point. Mais 10 ans ce n'était pas le temps que possédait Monsieur Cooper, atteint d'un cancer en phase terminal et avait tout au plus 2 ans à vivre.
Sans descendance, la famille royale d'Angleterre ne proposait que deux choix à la jeune femme. Se remarier ou être déchu de la famille. Follement amoureuse de son mari elle n'envisageait pas d'avoir l'enfant de quelqu'un d'autre.

Ce fut par le biais d'un de ses contacts que Cooper pu investir, caché du reste du monde, au près d'un groupe de scientifiques d'Umbrella Corp. pour arriver au bout de ce défi impossible. Les chercheurs de cette entreprise montante démontrèrent, encore une fois, leur grand potentiel en réalisant, malgré le nombre incalculable d'échecs, la première fécondation in vitro. Une prouesse scientifique effectuée en 1971 qui restera cachée de tous.

C'est ainsi que naquît James Cooper, aussi appelé "Hope" par les deux leaders de la recherche in vitro  Patrick Steptoe et Robert Geoffrey Edwards qui officialiseront quelques années plus tard une seconde FIV qui deviendra la première officielle.

Suite à la mort du père, la jeune Comtesse rentra au Royaume-Uni afin d'y éduquer son enfant.
Au cours de son enfance et adolescence, James ne fera preuve d'aucun talent particulier. Il ne sortait pas du lot, enfant banal aux capacités classiques d'un jeune de la haute aristocratie. Il ne semblait attacher aucune affection particulière aux instruments, ni au sport, ni même aux études. Il semblait vide d'intérêts, sa mère se donnait corps et âme pour trouver une activité qui le passionnerait mais peine perdue elle laissa son fils choisir sa propre voie.

Ce n'est que lorsqu'il approchait de l'âge adulte qu'il s'intéressa peu à peu à l'armée, il avait plus précisément un profond respect pour les SAS, le Special Air Service, force spécial britannique fondée en 1941.
Il intégra facilement l'armée à l'âge de 18 ans en tant que sous-officier des armées de Sa Majesté, son statut de membre d'une branche de la famille royale lui facilita grandement l'accès à une formation militaire bien plus poussée afin de garantir son intégration.
Son investissement dans les forces armées et ses aptitudes physiques évolutives marqueront les esprits des officiers qui finiront, 3 ans plus tard, par le recommander aux épreuves d'admission du SAS.

C'est en 1992 que James Cooper commence à atteindre les limites de son évolution, comme si un élément manquait pour qu'il puisse exploiter tout son potentiel. En effet, alors que les officiers partaient sur l'idée que le jeune sous-officier allait réussir les tests du premier coup, c'est en réalité à son 2ème essai qu'il réussit les épreuves et devient alors membre du SAS.
Cependant durant toutes les différentes épreuves l'atout principal de James fut le travail d'équipe. Élément qui semblait le ralentir, cela n'échappa pas aux examinateurs qui sentirent bien une certaine supériorité par rapport aux autres.

Il suivit une année supplémentaire de formation continue pour développer ses capacités au combat rapproché, chose à laquelle il prit goût en affrontant son examinateur dans un combat lors d'un exercice, tout en perfectionnant son aptitude à la PM et au pistolet. A partir de ce moment là, son seul lien avec sa famille était sa mère, il n'était loyal qu'à elle et le drapeau britannique.

Le temps passait, sa loyauté était indiscutable, les opérations se succédaient pour James, les succès s'enchaînèrent mais un sentiment de frustration restait en travers de sa gorge. Il semblait toujours vide, il n'arrivait pas à trouver son comble comme si quelque chose le bloquait sans jamais savoir ce que c'était. Il était maintenant âgé de 24 ans et il avait déjà marqué l'histoire du SAS de son empreinte avec le plus de succès en précision à la tête, de nombre d'ennemis neutralisés et de missions réussites.

C'est alors qu'en 1996 que James reçut une étrange lettre de la part d'Umbrella Corporation, une multinationale qui lui proposait de rejoindre leur rang. Lettre qu'il jeta aussitôt. Quelques mois plus tard c'est un recruteur d'Umbrella en personne qui vint lui rendre visite. Il refusa de nouveau par loyauté. Le recruteur ne partira pas silencieux :

"Nous sommes des soldats loyaux à des idées, pas à un drapeau. Et toi, tu seras loyal à celui qui t'offrira un vrai but. Ce jour là, on t'accueillera. "

Un but..? Servir son drapeau ne lui suffisait pas ? Avait-il besoin d'un autre but pour enfin exploiter son plein potentiel et ressentir de la satisfaction personnelle ?
Les seules fois où il se sentait vivant furent durant les les combats, ça lui apportait tout ce dont il avait besoin. Mais cette phrase le narguait et il ne fallut pas longtemps pour qu'il obtienne les réponses qu'il voulait.

30 Août 1997, James Cooper et son équipe sont envoyés en France. Une mission qui paraissait simple aux premiers abords, il fallait éliminer une cible possédant des documents confidentiels. Aucune information supplémentaire ne leur fut fournie. Ils n'eurent donc pas le choix, il fallait intervenir sans poser de questions. L'homme se trouvait dans la banlieue parisienne lointaine, isolé dans une petite forêt non loin d'un petit village nommé Pamfou. C'était une position étrange, l'escouade du SAS présente sentait donc qu'il pouvait y avoir un danger d'opposition.
Le périmètre semblait sécurisé jusqu'à ce qu'une détonation d'origine étrangère projette en arrière deux membres de l'escouade. Détonation qui alerta les éléments hostiles présents, ils étaient une petite dizaine. James Cooper devait rapidement faire un choix, intervenir rapidement à 2 pour éliminer les cibles ennemis ou essayer de battre en retraite pour espérer une survie de l'équipe. Il ne lui restait plus qu'une petite poignée de secondes pour faire un choix, il hésitait tout en regardant ses camarades gémir au sol. Il n'écouta pas son instinct et fonça tête baissé pour aider les deux hommes à terre, le dernier homme de l'escouade couvrit ses arrières. James mit à couvert les deux SAS, l'un d'eux avait perdu une jambe l'autre était juste sonné et reprit conscience quelques instants plus tard.

Deux camionnettes sortirent subitement du garage et échappèrent aux griffes du SAS qui furent occupés à éliminer les ennemis présents qui cherchèrent à couvrir arrières des véhicules.
Lorsque les tirs furent remplacés par les seuls gémissements du soldat blessé, les membres se rendirent compte de l'échec de la mission. Ils furent rapidement évacués afin d'assurer la survie du mourant.
Un échec mais aucune perte. Qu'était donc le plus important ? La mission ou la survie de l'équipe ? Lequel des deux avait le plus de conséquences ?

31 Août 1997, Lady Diana mourut dans un accident à Paris. Voici la conséquence de l'échec de l'équipe du SAS. Montré à la télé comme un accident, Lady Diana, membre de la famille royale de la Couronne d'Angleterre, est assassinée.
Les effets secondaires furent immédiats et s'enchaînèrent, la famille royale renie James Cooper en lui retirant tout ses droits en tant que membre de la famille royale. Le SAS lui retira son insigne, il est considéré comme une honte aux Forces Spéciales. Alors qu'il comptait sur ses équipiers, ces derniers le renièrent et lui jetèrent dessus la faute de l'échec.

Il apprit plus tard que sa mère se trouvait aussi dans la voiture et succomba à ses blessures.
Ce fut son plus grand échec. Il n'avait plus rien, ni équipe, ni famille. Il ne lui restait que ses capacités de combats. Deux démons l'avaient eu, le manque d'information durant cette opération et la surévaluation de ses coéquipiers.. Il aurait pu continuer la mission tout seul, il le savait, il en avait les capacités. Il aurait dû continuer seul. Mais c'était trop tard pour regretter, la famille royale souhaitait l'arrêter pour désertion et manquement à son devoir, "il aurait été préférable de mourir que de revenir vivant" disaient-ils autour de lui.

Mais c'est alors, qu'encore une fois, Umbrella Corporation fit son apparition, comme si ces derniers avaient prévus d'arriver à ce moment précis. La multinationale vint à lui comme étant sa lumière rédemptrice, il lui proposait de refaçonner le monde. De se battre pour un nouveau monde, meilleur que celui actuel, société ingrate qui avait oublié tout ses précédents succès pour un échec. Équipiers qui crachèrent sur lui alors qu'il leur sauva la vie. Il n'allait vivre que pour le combat et pour l'accomplissement du but d'Umbrella, changer ce monde.
Umbrella finit par le récupérer dans leur cause, ils simulèrent un assassinat et ainsi effacer son passé qui était devenu un fardeau remplit d'échecs. James Cooper était mort.

Octobre 1997, l'homme qui n'avait plus d'identité rejoignit l'USS d'Umbrella Corporation à l'île Rockford. Il n'eut pas besoin de beaucoup de temps pour qu'il fasse ses preuves. Il poussa ses limites grâce à sa nouvelle vision, la mission passe avant tout et les choix réalisés doivent être pour conserver un pourcentage de succès maximum. Quitte à revenir seul.
Interventions après interventions il rentrait seul, encore et encore.

C'est ainsi que naquit HUNK.



Derrière l'écran

» PSEUDONYME: Hashashin
» ÂGE: 21 ans
» COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM?: Top site je crois
» COMMENT LE TROUVEZ-VOUS?: Agréable à regarder pour l'instant
» AUTRES CHOSES?: The Death cannot die.


Dernière édition par HUNK le Mer 28 Juin - 17:37, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Scott
L I C K E R E T T E

avatar

Messages : 392

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Français
inventaire:
spécialisation: Virologie

MessageSujet: Re: [CONFIDENTIEL] Nom de Code : HUNK    Mer 28 Juin - 21:35


Hey there!

Je viens de finir de lire ta fiche! Pour ma part ça me semble bon, c'est bien construit, tout ça tout ça. Donc je donne déjà une première voix à ta validation Wink
Plus qu'à attendre Alexia/Edgar ou Kristen/Alexei pour compléter la décision!

Tu obtiens le pack de compétence comprenant

Pistolet ou pistolet mitrailleur (a choisir)
couteau de combat

Accessoires kit de crochetage

Ainsi que la compétence conduite: voiture


「 the monster • lickerette 」
« They look like monsters to you? »

nature will always come to make you pay back when you try to tame her, it's the same thing for wild people you can't have all for yourself.

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hopelessprod.deviantart.com/
 
[CONFIDENTIEL] Nom de Code : HUNK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Code Pénal Ayisyen an demode.
» Du code d'éthique de l'Armée Mainoise
» [Code Source] Code Source
» THE question ! [le code, pour marquer ton nom ! ]
» Séminaire: la levée du Code International du Scret Magique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil Genesis :: Administration :: Identification :: Bibliothèque des Validés-
Sauter vers: