AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum ouvert depuis le 28.12.2016. Bienvenue à New York City.
Important : Merci de privilégier les personnages prédéfinis. Nous recherchons activement des gens pour TerraSave et une majorité de Garçons~

Partagez | 
 

 Sergeï Azarov • « Every day, there’s violence inside you »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sergeï Azarov
I AM BUNNY

avatar

Messages : 186

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Sergeï Azarov • « Every day, there’s violence inside you »   Jeu 4 Mai - 19:36



Sergeï Azarov

feat. Nicolas Brown, Gangsta

Identité

SURNOM: "Le muet"
DATE DE NAISSANCE: 30 mai ( 21 ans )
LIEU DE NAISSANCE: Ukraine
SEXE: Masculin
ORIENTATION SEXUELLE: Bisexuelle
NATIONALITÉ: Ukrainienne
APPARTENANCE: Force de l'ordre
RANG | MÉTIER: Agent du Gouvernement
PERSONNALITÉ:
A première vue, Sergeï laisse paraître une personne particulièrement froide et distante, il se laisse rarement approché, voir pas du tout même, peut importe qui vous êtes, vous risquez d'être mal accueillit. Il a beau faire semblant d'être sourd et muet afin d'éviter qu'on vienne l'emmerdé et parce qu'il a prit l'habitude de ça, il entend parfaitement bien. Très bien même. Il a pas du tout l'air très sympathique, bien au contraire. Azarov est un jeune homme qui n'aime personne, il a pas envie d'aimer qui que se soit et n'en voit absolument pas l'intérêt. Il se fout pas mal de toutes ces conneries et à finit par réussir à se convaincre qu'aimer ne servait à rien et qu'il était inutile. On lui disait que l'amour et la peur était des sentiments qui signifiait qu'on était trop faible. Avec le temps Sergeï a finit par y croire et s'est forgé un caractère bien sur peut rassurant. Autant parce qu'il lui ait arrivé que par le fait qu'il a été « fabriquer » pour devenir ce genre d'homme.

Il a tout de même très rapidement prit goût au fait de blesser les gens, de verser le sang et du combat, surtout au corps à corps et avec une lame. Les armes à feu ce n'est pas vraiment son délire, il laisse ça volontiers à Alijah. Lui... il fonce dans le tas et massacre tout ce qu'il peut sans même un seul regret. Il a pas le temps de culpabiliser, ou de se poser des questions sur ces actions, d'ailleurs il ne s'en ai jamais poser. Pour lui s'est tout à fait normal de réagir comme il le fait. Il ne se sent pas si différent que ça et pense que tout le monde est comme lui, dans le fond.

Le jeune Ukrainien est un peu le genre d'homme qu'on qualifierait de psychopathe, son psychologue la fait, il a même dit qu'il était incapable d'aimer qui que se soit et d'avoir des remords. C'est un bon petit soldat bien obéissant. Sergeï est un homme sans coeur qui ne cherche pas du tout l'attention de qui que se soit, il se fout de plein de choses et ne cherche pas à s'intéresser à beaucoup de chose. Pourtant, quand il est seul ou rien que chez lui, l'Ukrainien lit énormément de livre, pour apprendre plus qu'il ne sait déjà et comprendre des choses que toute personnes normal sait. Il passe son temps à apprendre de nouvelles langues et finit d'ailleurs par savoir parler l'anglais, le russe, le chinois couramment.  Quand il est seul, il essaye de comprendre ce que toute personne normal sait, tel que l'amour, l'amitié et bien d'autres sentiments qu'il ne comprend pas. Il est animé par la colère la plupart du temps, ainsi que le plaisir surtout quand il est en plein combat.
PHYSIQUE:
Sergeï est un jeune homme mesurant 1m80, particulièrement grand, il a toujours été un peu plus grand que ces « camarades ». Sa musculature indique qu'il prend soin de lui, qu'il s'entraîne énormément et passer pas mal de temps à garder une forme physique. Il a la peau légèrement basané, mais trop non plus. Le jeune homme a les cheveux court et de couleur noir, qu'il prend pas le temps de coiffer particulièrement. Ce n'est pas vraiment utile pour lui. Il a des yeux noir, perçant, qui vous fusille facilement sans de réel raison.

Il s'habille principalement de façon sobre, un t-shirt noir et un pantalon lui suffit largement. Le costume ce n'est pas pour lui, on l'aura bien compris mais si vraiment, il a pas le choix... Il se résignera, surtout si sa concerne le boulot. Il aura un tatouage en forme de tribal sur le haut du dos entre les omoplates, ainsi qu'une sorte de numéro de série « A1B 069 » qu'il aurait eut durant sa « disparition » de neuf ans en Ukraine, qui se trouve juste au dessus de son tribal, sur sa nuque. Lui même ne sait pas ce que cela veut dire, il ne le saura peut-être jamais, il se souvient juste que c'est assez douloureux.

Le jeune homme aurait également plusieurs petites cicatrices sur le corps, mais il semblerait que celle qui aurait put être réellement dangereuse serait celle qu'il a plus grande à son ventre du côté gauche. Elle est largement marquante et on voit tout de suite qu'il a été blesser par une lame quelconque. Elle date de pas mal d'années sûrement lors d'une « mission » ou juste un simple combat. Sergeï porte un katana sur lui à chaque moment, ne le quittant que lorsqu'il ne travaille pas ou qu'il a d'autre chose à faire qui nécessite de ne pas se faire remarquer.
Histoire

« Sergeï Azarov est originaire d'Ukraine, né dans un petit village dans une famille pauvre. Il aura pas la chance de connaître ces parents, qui sont mort lors d'un incendie lorsqu'il avait un an et demi. Le petit garçon sera rapidement confier à un Orphelinat par les autorités. Il sera emmener à l'âge de cinq ans par un mystérieux inconnus. Nous n'aurons pas d'information sur ce qu'il se passe par la suite. Soit parce que Sergeï ne désire pas en parler, soit, parcequ'il ne s'en souvient plus ou ne veut plus s'en souvenir. Même son existence reste inconnu, c'est comme s'il avait disparut de la circulation, aucune fois son nom est apparu. Jusqu'à ce qu'il ait quatorze ans. Il réaparaît en Ukraine neuf ans après ça « disparition ». »A. Logwield ; Psychologue ; Agent gouvernemental.

Sergeï est revenu en Ukraine pour une « mission », il avait disparu depuis un peu près neuf ans, il se souvenait parfaitement de ce qu'il s'était passé durant toute ces années, mais depuis bien longtemps, il ne disait rien. En fait, il parlait à très peu de personne, et se faisait passé facilement pour un sourd et muet. Peut de personne savait qu'il entendait parfaitement bien et qu'il parlait sans difficulté. Il avait même finit par apprendre le langage des signes afin d'avoir l'air plus crédible.

Enfin. Le jeune homme devait finir par s'infiltrer et tué quelqu'un, c'est ce qu'on lui avait demander de faire. S'était ça première véritable mission, mais tout ne se passa pas prévu, l'enfant soldat n'était pas prêt, et c'est lorsqu'il finit sur le toit, qu'il manqua de tomber. Il se retient pour éviter de se casser le cou dans sa chute... Mais à deux doigts de lâcher, le garçon sera rattraper par un type... Qui lui sauvera littéralement la vie alors que lui... se blessait. Il s’appelait comment déjà ? Ah oui... Viktor. Trop fier et insensible, il ne remerciera pas ce mec... Il se contentera de partir dès qu'ils eurent le dos tourner, bien trop préoccuper par les soins à donner à ce « casse-gueule ». Kss. J'vous jure. Sa mission échoué, c'est « l'homme mystère » qui l'avait élevé depuis tout ce temps qui finira par le lyncher et de le punir. Sergy avait que quatorze ans à cette époque et on profitait du fait qu'il était un orphelin pour en faire un gentil petit soldat obéissant.

Ce qui ne se passa pas vraiment comme prévu lorsqu'il finira par prendre la fuite avec d'autres de ces enfants du même âge que lui et de finir séparé durant leur course. Malheureusement, Sergeï finira rattraper par des hommes de « l'homme mystère » et finira par être emmener en Amérique. Là-bas, il finira par poursuivre son entraînement dans une grande maison dans une propriété bien à l'écart de la vue de personnes trop curieuse. Avec le temps, Sergeï finira par se rendre compte qu'il apprenait plus vite qu'il ne le pensait et apprendra seul différente langue. Passant de l'Anglais, au Russe, au Chinois.

« Sergeï est un jeune homme particulièrement intelligent. Il use de sa capacité à apprendre seul différente langue depuis son plus jeune âge, tout comme il s'intéresse aux armes à feu. Il a très vite finit par se découvrir une passion pour le Katana, un sabre japonais.  »A. Logwield ; Psychologue ; Agent gouvernemental.

Sergei n'ira pas à l'école comme tout adolescent normal, c'est son « instructeur » -homme mystère- qui lui apprendra tout ce qu'il avait à savoir et le jeune homme finira par lire énormément de livre. Il en garde d'ailleurs l'habitude et il n'est pas rare de le voir lire des livres qui lui permette d'apprendre différente chose. Vers ces seize ans, un homme viendra à sa rencontre, au Manoir, lui même, et se verra lui poser différente questions. Sergy répondra jamais. Il se contentait de le regarder, et de poser les yeux sur son instructeur uniquement en communiquant avec lui dans le langage des signes comme il le faisait toujours.

Avec le temps, Sergeï qui restait un jeune adolescent prometteur pour l'homme qui lui rendait visite fréquemment afin de voir ces améliorations et ces lacunes, finira très rapidement par faire en sorte que le jeune homme finisse par suivre la formation d'agent du Gouvernement. Enfin, on lui donnera quelques informations durant son adolescence et il devra alors se rendre compte qu'il devra obéissance à l'unique personne qui finira par l'acheter. Son instructeur vendra Sergeï à cet homme, qui l'emmènera avec lui à ces dix-huit ans, pour officialisé sa formation. Sergei avait beau avoir de bonne compétence physique, il finira par avoir un seul problème. Sa façon d'agir et son comportement ne le laissant que dans l'impossibilité de travailler pour le gouvernement. L'homme fera pourtant tout ce qu'il peut pour convaincre qu'une nouvelle section pouvait être crée, que Sergeï serait le premier à faire partie de ces hommes et femmes qui finiront en mission suicide.

Il sera alors uniquement utiliser pour des missions suicide, on envoie un soldat a la mort sans se poser de question. Visiblement c'est ce qu'ils comptaient faire de Sergeï, qui bien entendu ne se rendait compte de rien. Du moins, au début. Le jeune homme parmi ces « collègues » finira par avoir un problème à devoir travailler en équipe. Il était relativement solitaire et refusait l'aide de qui que se soit. Au grand malheur de ces supérieurs.

« Le jeune Azarov a une grande difficulté à s'intéresser aux autres, il parle à personne et se contente d'avoir l'air absent lors de sa formation, alors que lorsqu'on lui demande d'enchaîné des actions, il les fait sans aucun souci. Le fait qu'il fait semblant d'être malentendant, fait que son formateur lui apprend la plupart du temps en solo'. De toute façon, il a tendance à ce battre avec les autres. Il semblerait qu'il ai insensible et se fiche pas mal du sort des autres, mais il a l'air d’obéir sans se poser de question. »A. Logwield ; Psychologue ; Agent gouvernemental.

Sergeï a toujours eu un problème pour se mêler aux autres, pourtant, il fera la connaissance d'un type en particulier, charger de le surveiller et d'éviter qu'il fasse n'importe quoi, ce grand blond, qui se prénommait « Alijah »... Charger de garder un oeil sur lui et d'à peine trois ans son aîné... Pff. Ce type était emmerdant. Au goût de Sergeï qui estimait ne pas avoir besoin de nounou. Pourtant, à dix-neuf ans, on a pas vraiment son mot à dire surtout s'il voulait réussir et être le meilleur. Enfin, pour lui, il était déjà le meilleur.

Le jeune Azarov sera alors dans l'obligation de vivre avec Alijah, afin de mieux le surveiller, autant qu'ils vivent ensemble. Au début la communication fut assez difficile jusqu'à ce que Sergeï finisse par péter un plomb face à tout ces surnoms qu'il lui donnait. Et là, il finit par parler et de lui apprendre qu'il entendait parfaitement bien. Alijah en informera pas ces supérieurs, pour lui, ils étaient déjà au courant, et leur vie continua tranquillement. Sergeï et Alijah finirent par passer au stade « amant », « pote », « ennemi » en un rien de temps. Chaque jour était différent. Le jeune Ukrainien continuera sa formation, jusqu'à ces vingt-et-un ans, ou il finira par être officiellement agent du gouvernement, et ou il attendra sa première véritable mission. Qu'il devra effectuer en se rendant à Raccoon City. Il se passerait des trucs là-bas... Autant envoyé le type qu'on peut abandonné sans regret qu'un véritable agent.

Sergeï s'y rendra, avec bien sur la protection très surveiller depuis le QG de Alijah et la charger de communication.

Derrière l'écran

PSEUDONYME: Alex, Kris', Claire
ÂGE: 26 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM: Je suis un compte force 4 Cool
COMMENT LE TROUVEZ-VOUS?: Je me love de ce travail /PAN/
AUTRE CHOSE ?: Heu... Bitch please, I'm beautifull 8D



Resident Evil - Genesis soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



The Disconnect is welling up
« And good intentions are not enough. »

I'm sick, I'm tired Of hollow hope Of promises, empty Your way with words They're feeding back inside my head Oh, the things I could say that won't change a thing. I am not the same.

Sergeï parle en cadetblue


Dernière édition par Sergeï Azarov le Ven 5 Mai - 23:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergeï Azarov
I AM BUNNY

avatar

Messages : 186

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Sergeï Azarov • « Every day, there’s violence inside you »   Dim 31 Déc - 12:44



Four years later

Raccoon City... Cela avait été un véritable cauchemars, pourtant Sergeï avait montrer un instinct de survie et une détermination sans faille. Il avait pourtant, jamais pensé qu'on enverrait Kwon Ji Yong les cherchés pour l'extraction. Ces retrouvailles fut assez tendu, cela avait fait bien longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu. Et visiblement il lui en voulait, il avait cette envie de le déchiqueter dans le regard. Enfin, ils avaient finit par tous réussir à sortir de cette ville avant qu'elle ne finisse par exploser et il avait été accompagné par Cameron Miller et Jamie Scott. Ces deux là avaient été infectés et le Gouvernement les voulait au QG pour leur passer des examens et voir comme ce foutu virus réagissait.

Dans un premier temps, Sergeï n'avait pas l'air de réellement aimé tout ce qu'ils allaient leur faire subir, mais il n'avait rien le droit de dire à ce propos, alors à peine était il rentrer au QG, qu'il repartait à ces occupations et faire de la paperasse, en plus de devoir répondre à quelques questions de leur supérieurs pour savoir ce qui s'était passé dans cette ville avec les deux infectés. Il faisait ce qu'il pouvait pour répondre aux questions le plus sincèrement possible, de toute façon, ce n'est pas comme s'ils ne finissaient pas au courant de quoi que se soit ces chiens. Tch.

Azarov aura beau demander pour voir comment allait Jamie Scott, on lui refusera l'autorisation d'aller lui rendre visite, en lui disant qu'elle se faisait surveiller par Kwon Ji Yong. Cette nouvelle ne lui plaisait pas du tout. Vraiment pas. Et pourtant, il ne pouvait rien faire, jusqu'à ce qu'il finisse par être charger de s'occuper de Cameron Miller qui, du peut de fois ou il lui rendait visite, c'était dans ces moment là qu'ils remarquèrent que l'infecté était bien plus calme et docile en présence de Sergeï. Forcément, les supérieurs en profiteront et feront en sorte que Sergeï soit présent à chaque fois. L'Ukrainien avait finit par quand même s'attaché à cet idiot de noiraud, mais ils finirent par convoquer Sergeï afin de leur parler de leur plan d'intégration de l'infecté en tant qu'Agent spécialisé dans les ABO.

Comment refuser ? Après tout, cela permettrait à Cameron d'être libre et d'essayer d'avoir une vie tranquille et normal malgré son infection et d'aussi pouvoir revoir son amie, Jamie Scott. Azarov acceptera le deal, sans réellement se rendre compte que tout cela pourait un jour se retourner contre lui. Enfin, le deal avait été que Cameron finisse par suivre la formation pour devenir agent, entraîné également part Sergeï, mais qu'en plus de ça, l'infecté finisse par vivre chez lui afin de garder un oeil sur lui à tout instant. Azarov n'avait pas broncher et en avait parler à Cameron, qui aura finit par accepté. Avec le temps, Sergeï avait finit par s'habituer à avoir quelqu'un chez lui, contrairement à avant, ou il était toujours tout seul. Il s'était également calmé au niveau de son comportement et avait finit par tisser des liens un peu plus souder avec Kwon Ji Yong, qu'il avait toujours considéré comme un petit frère.

Malgré un possible bonheur avec l'infecté et le fait qu'il se redécouvrait une nouvelle famille, il y avait quelques temps, Sergeï avait finit par peut-être faire la plus grosse connerie de toute sa vie. Il avait passé pas mal de temps à boire dans un bar, et alcoolisé, il ne se rendit pas vraiment compte que le résultat allait être catastrophique. Le pauvre garçon avait donc passé la nuit ailleurs, auprès d'un autre homme, dans son lit. Et quand il s'en rendit compte, Azarov aurait vite fait de filer avec ces affaires pour rentrer chez lui. Ce fut un coup de massue sur la tête que ressentit l'Ukrainien, il cherchait déjà à comment expliquer son absence de la nuit passé ailleurs, et ne savait pas du tout comment en parler à Cameron. Pour la première fois de ça vie, il avait peur de perdre quelque chose. Avec le temps, ils se disputèrent énormément, presque tout les jours, alors que Sergeï était toujours tracasser de ne pas trouver les mots pour en parler à Cameron.

Plus le temps passait, plus un gouffre se formait entre ces deux là, et une distance se créait. Sergeï avait l'impression de le perdre. Il crevait de trouille, ne savait pas comment s'y prendre. Il avait mentit sur pas mal de chose depuis qu'ils se connaissaient, mais il avait finit par se rendre compte de quelque chose de bien plus important, il était réellement tomber sous le charme de cet infecté efféminer. Comment allait-il se dépatouiller de cette merde dans laquel il s'était fourrer tout seul hein ?


The Disconnect is welling up
« And good intentions are not enough. »

I'm sick, I'm tired Of hollow hope Of promises, empty Your way with words They're feeding back inside my head Oh, the things I could say that won't change a thing. I am not the same.

Sergeï parle en cadetblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Compte Fondateur
GOD

avatar

Messages : 561

MessageSujet: Re: Sergeï Azarov • « Every day, there’s violence inside you »   Dim 31 Déc - 18:32

COMPLÉMENT DE FICHE
V A L I D É


LIENS RPs PNJs
↑↑ N'hésitez pas à venir demander en MP ↑↑
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sergeï Azarov • « Every day, there’s violence inside you »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sergeï Azarov • « Every day, there’s violence inside you »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luka Azarov [petit russe perdu en Ecosse]
» “DO YOU WANNA TOUCH ME THERE„ ASTAROTH.
» Me, myself & I - Natasha Azarov
» Sergeï Dzagoev - Priest
» with the beast inside There’s nowhere we can hide- Alecia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil Genesis :: Administration :: Identification :: Bibliothèque des Validés-
Sauter vers: