AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum ouvert depuis le 28.12.2016. Bienvenue à Raccoon City.
Important : Merci de privilégier les personnages prédéfinis. Nous recherchons des Civils, des agents d'Umbrella Corporation et des membres des STARS.

Partagez | 
 

 Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître du Jeu
Compte Fondateur
• You know what i mean hé ? •
GOD

avatar

Messages : 280

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Dim 28 Mai - 22:24




Pour tout le monde: Alors que vous continuez votre exploration, vous pouvez entendre un long râle de souffrance venant des conduits d'aération mais impossible de dire où elle se trouve...

Bureau des infirmières : Alors que vous fouillez peu à peu les salles, Gabriel ouvrant une des portes remarque un cadavre a moitié dévoré sur le sol un zombie semble regard agard le mur mais commence à se retourner en vous voyant. En y regardant mieux, vous remarquer qu'il porte un collier où il semble qu'on puisse y cacher quelque chose. Tendant les bras, ils attirent votre attention et vous ne pouvez pas remarquer de suite, celui qui se trouve près de la porte et tente de vous attraper par surprise.

Si jamais vous arriver à les tuer, vous trouverez dans le petit collier une inscription où sont gravés les chiffres "27"

Pour les autres: Vous remarquer de nombreuses zones délabrées, rien de bien inhabituel. La salle du coffre est tout à fait sécurité cependant on peut y lire graver les chiffres "00          55" Il semble qu'il manque quatre chiffre afin de compléter l'écriture et donc sûrement le code du coffre.

Le silence est toujours aussi lourd après le râle de souffrance....



Récapitulatif::
>> Rez-de-chaussée: Étage 0 - Accessible pour tous
>> Sous-sol: Étage -1 - Inaccessible, accès verrouillé, il vous faut trouver la clé.
>> Première étage Accessible. Dans une des nombreuses pièces se trouve un coffre à combinaison.

Objectifs:
- Trouver le coffre (ACCOMPLI)
- Se rendre compte que la porte du sous-sol est verrouillé
- Trouver la combinaison à 4 chiffres afin d'ouvrir le coffre
- Trouver la clé qui donnera accès au sous-sol
- Se rendre au sous-sol
- Trouver la sortie

Ordre de poste:
Jena Brody, Viktor Mickailovich, Alistair Ironice, Kristen L. Cooper, Gabriel de Lioncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Jena Brody

avatar

Messages : 37

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Lun 29 Mai - 8:21

Viktor Mickailovich & Kuiva Stilinski & Alistair Ironice & Kristen L. Cooper
Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal


Pendant que nous discutions, Alistair dut partir retrouver la jeune femme. J’espérais qu’elle ne se soit pas fait attraper par une de ces choses et qu’à l’heure actuelle, elle soit le repas du soir d’un de ces zombis. J’acquiesçais de la tête alors qu’il s’en allait, sans savoir si ce serait une bonne idée de se séparer dans un tel endroit. Il fait sombre, humide, cela sentait mauvais, et sans doute remplit de mort-vivant. Finalement, je suivis le français et le russe. Ah nous trois, nous formions un beau trio. Alors que nous remontions le premier couloir, je réfléchissais à ceux que venait de dire notre nouvel ami, Gabriel. Il disait être venu ici, car il se faisait courser par un ours ? Je ne trouvais pas cela improbable, je me demandais juste si cette bête n’était pas « malade » comme les clébards à l’entrée. J’espérais que ce problème ne concernait que cet endroit, et non qu’il puisse s’agir d’une épidémie. Aucune envie qu’en sortant, je tombe sur tout un groupe de ces affreux en ville ou n’importe où ailleurs. Par contre, je n’étais pas trop pour trouver une sortie de suite. J’avais une mission à accomplir et je devrais alors trouver un moyen de leur fausser compagnie au moment venu.

Gabriel nous servait un peu de guide avec son casque à vision nocturne. Avec cet attirail et sa démarche, on dirait bien un ancien soldat ou agent spécial français. Je disais bien ancien, non à cause de la coloration de ses cheveux, mais il semblerait avoir un peu mal. J’étais curieuse de savoir ce qu’une personne comme lui faisait dans le coin. L’hôpital n’était sans doute pas son objectif, soit, mais j’étais curieuse de connaître la raison de sa présence dans la région. Les pièces qui s’ouvraient à nous étaient essentiellement des chambres. Un rapide coup d’œil suffisait pour constater qu’il n’y avait rien d’intéressant. Juste des lits retourner, des meubles cassés et j’en passe. Notre exploration nous mena à ce qui ressemblait à un bureau. Ce n’était pas évident à bien discerner avec la faible luminosité ici. La principale source de lumière venait des fenêtres.

Notre ami français s’approcha du principal bureau et consulta ce qui ressemblait à un dossier. J’essayais de voir aussi regardant par-dessus son épaule. Nous étions dans un bureau administratif, sans doute celui des infirmières, car il y avait des blouses blanches d’infirmière en lambeau accroché au fond. Juste une intuition.

Gabriel - C’est une maison de mort… Ils étaient tous là entassé pour mourir ou attendre qu’on les débranche… Cet hôpital est vraiment glauque, aucun traitement ne semble leur avoir été donné, sauf une dose de médicament tous les jours à chacun le même.

Je fis une petite moue d’étonnement. Voilà qui était bien étrange. Un hôpital qui ne soignait pas vraiment les gens ici, mais se contentait de les garder en leur administrant, on ne savait quoi. Beaucoup se poseraient tellement de questions, comme moi. Mais cela ne m’empêcha pas de mettre en place un scénario qui me paraissait plausible, surtout quand on est dans un lieu infesté de monstres.

Jena - On dirait presque que ces zombis sont issus d'ici. Vous pensez que ce... Truc qu'ils leur injectaient serait la cause de ce cauchemar ? Ces choses étant sans doute les patients et peut-être même les employés.

Un long râle se fit entendre. Par réflexe, je tendis l’arme devant moi et me mis à examiner l’endroit. Le bruit semblait résonner de quelque part. C’était fort inquiétant. Mais il ne dura pas bien longtemps. Rassurer que ce soit terminer, je me détendis, sans doute le vent qui soufflait dans les conduits. Après avoir vu tant d’horreur, on pouvait être stressé.
Gabriel s’éloigna de nous. J’en profitais pour regarder moi-même ces feuilles, mais je fus surprise en attendant un horrible bruit de métal frottant le sol. Je me suis retourné, et je vis Gabriel qui tentait d’ouvrir la porte. Pour la discrétion, c’était rater. Un de ces zombis nous a sûrement entendus de loin. Il força la porte, car elle semblait être coincée. Je vins à son aide et à deux ont à pus l’ouvrir en grand.

Une vision d’horreur s’offrait à nous. Le reste d’un cadavre gisait au sol, juste à nos pieds. Le pauvre bougre fut à moitié dévoré au niveau de la ceinture, et son buste était déjà dans une belle avancée de décomposition. J’ai dû mettre ma main devant la bouche et le nez pour masquer l’odeur putride de la mort pour ne pas vomir. Et encore, si ce n’était que ça. Des bruits se firent entendre devant nous. Une silhouette se détacha de l’ombre et vue son allure, ce n’était certainement pas un ami.

La chose nous avait vue et tendit son bras vers nous. Je pouvais bien voir sa main dépourvue de peau, à la chaire noire avec le bout de ses os dépassant, donnant des aspects de griffes à ses mains. Il voulait nous manger, et bien bonne appétit :

Jena - Tu as faim mon beau ? Et bien bouffe moi ça !

Un premier tir fut lancé. Mon canon envoya par le bruit d’une détonation une première balle qui fendit l’air et fonça droit vers le monstre. À cette distance, j’ai dû le toucher, mais je pense l’avoir atteint, du moins vers la gorge ou la poitrine. Je n’avais pas encore compris comment on devait les tuer. Je pensais qu’avec suffisamment de dégâts, on finirait par les avoirs, mais j’apprendrais rapidement. Malheureusement pour moi, je ne faisais pas attention à un autre danger, bien plus près de nous que ce zombi-ci, car il se tenait juste derrière nous.

© 2981 12289 0


Dernière édition par Jena Brody le Mer 31 Mai - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Mickailovich
||RUSSIAN | Proud but Broken||

avatar

Messages : 64

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Polyvalent

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Lun 29 Mai - 11:10

Pendant cette exploration, Viktor restait aux aguets, accompagnant Jena et Gabriel alors qu'il n'était pas du tout à l'aise dans cet endroit. Si les deux autres mercenaires recueillaient des informations, le troisième n'était que très peu intéressé par cela. Il s'était retrouvé dans cette cage avec eux par pure malchance malgré lui. Quand la jeune femme émit l'idée qu'ils étaient peut-être issu d'ici, Viktor fronça les sourcils.

« On aurait entendu parler de ces choses depuis plus longtemps non? Vu l'état des lieux... »

En effet, s'ils n'étaient que des "essais cliniques" abandonnés ici comme cet hôpital, ils devraient avoir fait parler d'eux depuis longtemps vu comment ils sont à la recherche de chair de ce que pouvait en comprendre le Russe. Ce dernier s'avança un peu lorsqu'ils allèrent plus en profondeur dans l'exploration, constatant alors une violente odeur venant agresser ses narines, mais l'odeur de la mort était une habitude pour lui, cependant la putréfaction ajoutait un petit piquant. Lorsque Jena s'aperçut du mort-vivant venant vers elle, elle tira, Viktor lui, avait eu la chance qu'ils n'étaient pas très futés car celui se trouvant à leur arrière émit une plainte comme ils savaient si bien le faire, causant à Viktor de se retourner d'un coup sec pour l'éjecter plus loin d'un revers de main. Bien sûr ça ne tuerait pas la créature, mais au moins elle était éloignée, apparemment légèrement sonnée par l'impact mais elle ne tarderait pas à s'en remettre.

« D'habitude dans un mouroir, les morts ne se relèvent pas! »

Viktor changea d'arme, ayant constaté que tenter de faire mal avec le couteau ne serait pas très efficace vu que le zombie sembla ignorer un coup dans le bras. Teh. Prenant son pistolet, il tira deux balles. Une première dans le coeur qui ne le stoppa pas et une autre dans le crâne, qui fit s'effondrer quasi instantanément la créature, il se tourna vers Jena.

« Apparemment leur crâne ça marche bien! »

Simple suspicion plus qu'une déduction de la part du Russe, après tout, il n'était pas non plus expert en espèces de morts-vivants, il n'en avait descendu qu'un et ce fut par surprise en étant assez efficace avec le couteau. Là, il avait donc commencé à avoir cette théorie du point faible crânien, bien que c'était encore à confirmer, deux sur trois, si ça faisait trois sur trois, c'était donc bingo pour lui. Le gris laissa la jeune femme gérer, elle avait l'air assez experte dans sa manière de tenir une arme que pour être débrouillarde, se contentant de s'écarter un peu du cadavre qu'il venait de coucher, histoire de ne pas se faire avoir par une mauvaise surprise.
On aurait vraiment pu croire qu'ils étaient dans un film d'horreur. Mais pas de réalisateur, d'ingénieur son, de caméraman, de gérant de la lumière et pas de fameux "Coupé!" ou "Action!" pour s'enlever ce stress de cette situation. C'était réel. Trop réel. Au fond, c'était tellement réel qu'un déni aurait pu se faire pour tenter de se mettre l'idée en tête que c'était juste un mauvais rêve. Hélas...


BigBro
the World is so small when you travel to retrieve someone you love the most

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hopelessprod.deviantart.com/
Alistair Ironice

avatar

Messages : 201

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Sniper / collecte d'information

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Lun 29 Mai - 21:12












Alistair s'excusa de lui avoir fait peur et après être entré dans le bureau, fouilla le bureau, remuait les documents éparpillés, ouvrait les tiroirs, mais pour le moment il ne trouvait rien d'intéressant, il se pencha pour regarder sous le bureau, histoire de vérifié que rien n'était tombé lors de la fuite, mais rien, les papiers étaient friables du fait des mauvaises conditions dans lesquelles ils ont été conservé, il ne pouvait pas trop les déplacé. Il reporta son attention sur les casiers, les ouvrant doucement pour ne pas les faire rincer. A l'intérieur du premier, il y avait un post-it avec marqué dessus, Année de construction de l'hôpital. Alistair était intrigué, ne comprenant pas, c'est alors que Loraleen l’appela, elle avait trouvé un coffre fort.

Exact, ils pourraient avoir planqué des infos ou des clés. Par contre, c'est un ancien modèle, année 60/70, a code, pour le forcer on peut aller se brosser, il faudrait un chalumeau. Mais je me demande si ce truc à pas un rapport avec.

Il lui tendit le pense bête qu'il avait trouvé, mais par contre ou trouvé cette satanée date ? Il retourna fouiller les casiers, espérant trouvé un mémo relatant l'historique de l'hôpital. Il espérait que cet endroit n'avait pas aussi été construit par Trevor sous la direction de ce taré de Spencer avec son espionnite aiguë, sinon ils allaient se taper des passages secrets et des pièges en plus des zombies et des clebs. Idée qu'il ne l'enchantait pas. Il était en pleine fouille du deuxième casier quand il remarqua qu'il était branlant.

Tiens on dirai qu'il  a quelque chose sous celui-là. Je le penche tu regarde ? Demanda-t-il à Loraleen.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


Alistair parle en 00ff00, pnj en 00ccff

Même en Enfer Régner est digne d'ambition. Mieux vaut régner en Enfer que servir au Ciel.

Pas de Victoire sans Souffrance.
Pas de Liberté sans Sacrifice.


Autre compte : Kahina Shata

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristen L. Matthews
« I'm sick, I'm tired
Of promises empty »

avatar

Messages : 280

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mar 30 Mai - 16:15

The place where the evil resides
Ft. Jena Brody, Viktor Mickailovich, Alistair Ironice, Gabriel de Lioncourt
Kristen soupira légèrement... Un coffre, à code, comme s'ils avaient réellement le temps de courir partout pour ces conneries ?! La jeune femme ne savait pas vraiment quoi pensée de tout ce bordel, elle avait juste envie de sortir de ce foutu hopital et le plus vite possible serait le mieux. Les pupilles de la brune se poseront sur le papier que tenait Alistair et elle prendra en main, se redressant en même temps afin de l'observé... L'année de construction de l’hôpital ? Pourquoi ?

Matthews ne comprenait foutrement rien à tout ça. Les énigmes s'étaient vraiment pas son truc, pas dans un moment de stresse comme celui dans laquel elle était actuellement. La jeune femme a la chevelure brune ferait sans doute mieux de se détendre, mais comment faire dans ce genre de moment hein ? Elle était bien plus doué pour cacher ce qu'elle ressentait que de se détendre de toute façon. Un léger soupire s'échappera de ces lèvres, avant de poser les yeux sur Alistair. Kristen haussa légèrement un sourcil, avant de finir par rouler du regard et de s'approché en se massant le cou.

« Si ça se trouve y a rien. C'est juste le plancher qui pourrie »

Bon sang, et c'est elle qui allait devoir se salir ? Bah ma fois... Elle était déjà salit à cause de cette putain de forêt et tout ce qu'on y trouve. C'était le bordel, un cauchemars éveillé. Mais elle ne pouvait pas niée tout ce qu'elle avait put voir jusqu'à maintenant. Ces choses existaient vraiment, bien qu'elle ne savait pas encore comment cela était réellement possible.

Kristen serra légèrement les dents, ce n'était pas vraiment le moment de pensée à ce genre de chose, autant qu'elle se concentre sur un truc bien plus important à l'heure actuelle. La jeune femme à la chevelure brune soupira doucement, alors qu'elle finit par devoir se coucher sur le sol face au casier et de jeter un coup d'oeil en dessous. Elle s'aida de sa lampe torche pour s'éclairer d'avantage, remarquant de la poussière, de la moisissures, une planche relevé qui était sûrement la cause du fait que le casier était particulièrement bancale... Et un petit bout de papier. Kris' plissa le regard avant de tendre la main pour attraper le papier et se redresser en le regardant, deux chiffres... Rien que deux chiffres... Qu'est-ce que s'était ça ? Une partie du code pour le coffre ou s'était pour autre chose ? Qui sait ?

La jeune femme releva le visage alors qu'elle entendra un crie bien étrange... Qui venait des conduit d'aération... Elle fronça les sourcils, particulièrement perplexe en se demandant d'ou cela venait réellement. La brune n'entendait pas grand chose par la suite, avant de finir par tendre le bout de papier à Alistair.

« T'as entendu ça n'est-ce pas ?... Enfin, j'ai trouvé deux chiffres, sûrement une partie du code du coffre ? Qui sait? »

Matthews le regardera doucement, avant de finir par frotte ces vêtements de sa main libre. Tch. C'était dégueulasse. En tout cas, elle était bonne pour tout brûler en rentrant, on sait jamais.


Crossfire»
I'd trade my luck to know Why he's caught in the crossfire And I'm here waking up To the sun and the sound of birds

Kristen parle en #9999ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Gabriel de Lioncourt

avatar

Messages : 56

[INFO BOX]
langue(s): Français, Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: CQC

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mar 30 Mai - 17:30

THE PLACE WHERE THE EVIL RESIDES
FT. JENA BRODY, VIKTOR MICKAILOVICH, ALISTAIR IRONICE, KRISTEN L. MATTHEWS



La jeune femme émit une hypothèse intéressante et si ces zombies, car il semblait en effet s’agir de zombies dont les corps étaient dans un état de décomposition extrême, étaient issue d’ici ? L’idée paraissait intéressante néanmoins, l’état de l’hôpital était trop délabré pour que ce soit possible, du moins c’est ce que pensait intimement Gabriel. Un long râle se fît entendre qui lui fît frémir l’échine dorsale, cela ressemblait à quelque chose d’autre que les êtres décérébrés auxquels ils avaient affaire pour le moment. Il pensa aussitôt qu’il faudrait rejoindre au plus vite leur ami au fusil à pompe, juste au cas où, car avec trois automatiques ils n’iraient pas loin si l’atmosphère devenait plus oppressante. Le Russe sembla approuver l’idée que bien que des essais cliniques avaient clairement été fait ici, les marcheurs solitaires n’étaient probablement pas en lien direct.
S’avançant derrière Jena Gabriel pu voir un zombie qui visiblement avait été attiré par le bruit, mais l’odeur de décomposition encore fortement présente vînt piquer le nez de Gabriel et malgré tout ce qu’il avait vu il ne s’était jamais habitué à cette odeur, surtout que là, étant donné la violence de la décharge odorante il n’était clairement pas de première fraicheur et personne n’avait daigné aérer la pièce. Cette odeur qui prend aux tripes et vous soulève le cœur d’un parfum acre et amer probablement amplifié par l’humidité et une surcharge pondérale importante, même l’ex militaire avait la nausée et n’avait pas senti la présence qui se trouvait derrière lui.
La jeune femme qui semblait être une sorte d’aventurière de haut vol plus qu’un mercenaire fonçant sans réfléchir tira une balle bien logé directement dans la gorge du zombie sans visage, cette dernière éclata en petit bout laissant apparaître un objet métallique qui brilla un instant avant d’être recouvert de sang et d’autres liquides liés à la putréfaction avancée du corps de la créature. Gabriel voulu faire part de sa découverte quand il entendit une détonation avant l’accent Russe de son voisin de derrière préciser que la tête semblait une bonne idée. Apparemment il avait eu chaud aux fesses et il préférait nettement que ce soit dans d’autres circonstances plus chaleureuses dirons-nous.
Gabriel se retourna vers Viktor donc et lui lança dans un Russe un peu rouillé « Je te paierai une Vodka à l’occasion l’ami », avant de se retourner vers Jena qui tenait toujours en joue le cadavre à la demi gorge, Gabriel leva son arme pour viser la tête. Avec son casque de vision nocturne sa visée était moins sûre et plus lente, mais vu la vitesse de déplacement des créatures ce n’était pour le moment pas un problème majeur.


« - La tête, hein ? Essayons donc ça. » Le bruit de détonation du 45 de Gabriel retentît et la balle fusât en direction de l’arête du nez, du moins ce qui aurait dû l’être, du zombie et pénétra sans mal le crane du dît mort vivant. Une gerbe de sang et autres alla imbiber le mur de derrière et la créature tomba genoux a terre avant de s’écrouler complétement. « - Ca a en effet l’air de fonctionner pas mal comme technique, un vrai film d’horreur cette balade en forêt. »

Gabriel avança plus prudemment, l’odeur devenait « supportable » mais ils devaient sortir vite avant que cela ne devienne vraiment trop persistant. Le corps du zombie avait encore des spasmes. La lame du couteau de lancer de Gabriel refléta légèrement la lune avant qu’il ne s’en serve pour dégager quelque chose du cou du zombie. Le visage de Gabriel paru se décomposer quand il comprit ce qu’il avait dans les mains, un bout de papier tomba durant l’opération. Gabriel se baissa une seconde fois pour ramasser le bout de papier. Il grommela légèrement en se relevant, son dos lui faisait légèrement mal et ses épaules avaient pris un sale coup, il aurait probablement de jolies bleues.
Il regarda le collier mais rien ne semblait être visible à cette lumière, il décida de le ranger dans une de ses poches pour l’examiner plus tard il trouverait sûrement quelque chose. Il déchiffra tant bien que mal les deux chiffres écrits sur le bout de papier puis le tandis à la personne la plus proche de lui pour avoir un deuxième avis.


« - Je vois mal avec la vision nocturne et puis l’écriture de médecin, c’est un « 5 » et un « 7 » ou un « 2 » et un « 7 » ? Par contre ne devrions-nous pas rejoindre votre ami, au cas où la chose que nous avons entendue plus tôt soit plus coriace que ces … » Il s’interrompit quand les bouches d’aérations se mirent à faire un bruit étrange de monstres. « … créatures, enfin c’est une suggestion comme une autre. » Il reprit son souffle tranquillement. « Et puis il faudrait voir s’il n’y a pas un sous-sol pour voir s’il n’y a pas une sortie de secours ou autre qui pourrait nous amener loin d’ici. »

Gabriel pris le chemin qu’il empruntait dès le début vers le hall afin d’y retrouver le jeune homme au fusil à pompe, mais ne trouva personne en arrivant. Seulement un espace vide barricadé avec un escalier montant et descendant. Il pensa directement à aller explorer, mais attendit de voir si ses deux compagnons allaient le suivre. Il retira ses lunettes pour le moment et jeta un œil aux inscriptions glauques sur les murs, il frissonna à l’idée que quelqu’un a vraiment pu écrire ça, les lettres penchées elles-mêmes suintaient la détresse, la haine et la souffrance. Il murmura pour lui seul, la peur mène à la haine, la haine mène à la colère et la colère….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Compte Fondateur
• You know what i mean hé ? •
GOD

avatar

Messages : 280

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mar 30 Mai - 19:37




Bravo vous avez trouvé la combinaison maintenant il ne reste plus qu'à trouver le coffre et l'ouvrir.

En l'ouvrant vous pourrez y trouver une clé et un journal partiellement humide. Seule une page a survécu...

"Le manoir...Plein de zombie partout ! ....Je ne sais pas comment j'ai réussi à en réchapper mais j'y suis arriver. Ce lieu devait être une zone de livraison. Les patients étaient envoyés au manoir ou au centre de formation quand celui-ci était encore ouvert...Mais cela faisait tellement longtemps...Heureusement que je m'en suis rappelé....Comment T à pu s'échapper des laboratoires? Bref je dois m'échapper.

Le vieux à dit qu'on pouvait emprunter la zone souterraine pour regagner la ville, c'est mon ultime chance, ma dernière échapp..."


Le reste est totalement effacé par l'humidité.

Vous trouverez également une clé avec inscription "Sous-Sols".

Pour les autres, vous ne trouvez rien de bien intéressant dans les salles. Hormis quelques marques d'ongles sur les murs, du sang et surtout de la décomposition...Cependant peut être qu'une ou deux surprises vous attende si vous préférez continuer à explorer.

PS: Ne vous aventurez pas trop loin une fois dans le niveau inférieur, je vous concocte un petit plan pour mieux vous aiguiller Wink



Récapitulatif::
>> Rez-de-chaussée: Étage 0 - Accessible pour tous
>> Sous-sol: Étage -1 - Inaccessible, accès verrouillé, il vous faut trouver la clé.
>> Première étage Accessible. Dans une des nombreuses pièces se trouve un coffre à combinaison.

Objectifs:
- Trouver le coffre (ACCOMPLI)
- Se rendre compte que la porte du sous-sol est verrouillé (ACCOMPLI)
- Trouver la combinaison à 4 chiffres afin d'ouvrir le coffre (Accompli)
- Trouver la clé qui donnera accès au sous-sol
- Se rendre au sous-sol
- Trouver la sortie

Ordre de poste:
Jena Brody, Viktor Mickailovich, Alistair Ironice, Kristen L. Cooper, Gabriel de Lioncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Jena Brody

avatar

Messages : 37

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mer 31 Mai - 15:50

Viktor Mickailovich & Kuiva Stilinski & Alistair Ironice & Kristen L. Cooper
Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal


Nous avions bien failli avoir chaud aux fesses, littéralement. Alors que Gabriel et moi-même étions trop concentré sur le zombi en face de nous, un autre, le demi-cadavre voulu nous attaquer. Je me suis laissé surprendre, mais fort heureusement, le russe nous sauva la peau en venant à bout, sans grande difficulté. Il le tua, si on peut dire qu’on les tue, et nous donna une bonne astuce pour les stopper, leur tirer une balle dans la tête. Pas bête. Le français mit en pratique le conseil et effectivement, le premier zombi s’écroula au sol, devenant aussi inerte qu’un macchabé. Voilà qui devrait aider à économiser nos munitions.

Le français s’approcha de notre victime et il y ramassa quelque chose dans un mélange de chaires putride et de sang. Je ne vous le cache pas, j’avais une de ces envies de vomir. Il examina sa découverte, on dirait un médaillon, mais avec il y découvrit un bout de papier préservé de la saleté. Je me demandais s’il arrivait à lire quoi que ce soit avec son casque à vision nocturne. Apparemment non, car il disait avoir du mal. Il me passa directement son papier pour avoir un avis.

Le dépliant, je me mis à l’examiné. Effectivement, il ne comportait que deux chiffres, ou un nombre. Mais pourquoi n’avoir écrit que ça sur un papier et le cacher dans un médaillon ? Cela n’avait aucun sens. Il était évident que cet ancien hôpital cachait bien un lourd et noir secret.

Jena - Je lis bien 27. A quoi peut correspondre ce nombre ?

Je me doutais que personne ici n’aurait la moindre idée. Je me posais plus la question, comme si je réfléchissais à voix haute. De toute manière, nous ne prenions pas plus de temps à cogité. Gabriel nous proposa de le suivre afin de trouver une sortie en essayant par un niveau inférieur, s’il y en avait un. Il était pressé de sortir de là, mais pas moi. Bien que je ne désirasse pas me faire ami-ami avec les cadavres titubants, je devais finir mon boulot ici. En chemin, j’en profitais pour questionner le russe. De tout notre groupe, il était celui dont j’en savais le moins. Et j’étais curieuse de le connaitre pour savoir à qui j’avais à faire.

Jena - Et vous alors ? Vous ne vous êtes pas présenter. Et comment un type comme vous s'est retrouvé coincé ici ?

En écoutant le russe, nous sommes revenus vers la case départ, le hall avec ces inscriptions étranges en noir sur les murs. Le français examinait à nouveaux ces derniers mots de pauvres victimes de cet hôpital. Car oui, je maintenais mon idée que cet endroit était lié à ces zombis. Et ces grands mots noirs confirmaient mon hypothèse. Par contre, je me demandais ce que la jeune femme et Alikar, euh non Alistair je crois faisaient. Ils avaient peut-être trouvé quelque chose d’intéressant aussi.

Jena - Et si nous allions retrouver nos deux vieux amis ? Ils ont du trouvé un indice sur tout ça où un moyen de quitter ce fichu endroit non ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Mickailovich
||RUSSIAN | Proud but Broken||

avatar

Messages : 64

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Polyvalent

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mer 31 Mai - 16:15

Viktor eut un grand soupir de soulagement de se voir débarrassé des zombies, lorsqu'ils trouvèrent des chiffres. Eh? Qu'est-ce que cela pouvait donc bien signifier? La demoiselle était parvenue à lire. Le Russe, après un bref moment, fut alors questionné sur son identité. Oh l'imbécile, il ne s'était pas présenté.

« Oh, désolé. Je suis Viktor Mickailovich. Commença-t-il simplement. J'étais simplement venu voir après ces rumeurs de la forêt de Racoon infestée de morts-vivants... Et je me suis réfugié ici pour échapper à ces chiens. »

Enfin, oui... Il n'avait que fui au final, économisant ses balles. Et traversant la seule fenêtre sans barreaux du bâtiment. Enfin, pas vraiment sans barreaux, disons qu'ils avaient eu l'air d'avoir été brisés, Viktor les avait senti, heureusement il n'avait que déchiré un peu ses vêtements plutôt que sa peau, avant de condamner cette sortie pour éviter d'être suivi par ces créatures des Enfers. Il haussa les épaules.

« Je sais pas pour vous, mais j'aimerais m'en sortir vivant. Histoire d'avoir quand même la chance de goûter cette vodka offerte. »

Viktor eut un léger rire, malgré la situation il essayait de ne pas se sentir trop oppressé. Sous le stress, on pouvait facilement faire n'importe quoi. Ahlala. Pauvre de lui. Il tentait de garder la tête froide, même si son ton léger ne pouvait pas plaire à tout le monde, mais il était bien plus professionnel qu'il n'en avait l'air avec cet air de benêt qui n'avait rien à faire là.

« Je valide l'idée, évitons de nous éparpiller, on est bien plus efficaces en groupe... Ils sont peut-être à l'étage, j'ai cru voir des escaliers et ils ont l'air praticables... »

Tout en suggérant l'idée, Viktor amorça le fait d'aller monter ces fameux escaliers, autant aller voir soi-même si les deux autres n'étaient pas plutôt morts que vifs, s'ils avaient croisés quelque chose... Peut-être qu'un autre problème allait leur tomber dessus.


BigBro
the World is so small when you travel to retrieve someone you love the most

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hopelessprod.deviantart.com/
Alistair Ironice

avatar

Messages : 201

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Sniper / collecte d'information

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mer 31 Mai - 20:36












Alistair penchât le casier pour que Kristen regarde en dessous, essayant de lui faire un accès. Il pesa de tout son poids pour que le meuble bouge le plus possible, la jeune femme se mit a plat ventre, il essaya de ne pas fixer ses courbes et de maintenir le lourd meuble. Quand elle se redressa, il le reposa en essayant de ne pas faire de bruit en le reposant.

Il jeta un coup d’œil au papier qu'elle avait récupérer. Il y lus les chiffres 19, il était intrigué, mais repença à l'autre papier.

Mmm c'est peut être une partie du code ... comme l'autre papier disant année de construction de l'hôpital, c'est peut être 19 et quelque...

Il laissa sa phrase en suspens, entendant lui aussi un rugissement distant, semblait venir des conduits de canalisations, mais aussi des coups de feu proches. Il saisit aussitôt son fusil et se mit en joue, le canon vers la porte, il observa le plafond aussi, cherchait les gaines de ventilation. Il reporta son attention sur Loraleen.

Oui, j'ai entendu, et apparemment en bas ils ont fait de mauvaises rencontres ... Au fait, t'as quoi comme arme à feu ? Si t'en a pas prend celle là. Dit il en sortant son FN 57 de son dos, l'arme était plus petite qu'un 9 mm mais il était plus stable et précis et un meilleur pouvoir perforant, parfaitement adapté pour les tirs en pleine tête. Il lui donna aussi 3 chargeurs et commença a s'avancer vers la porte.

Rejoignons les autres, autant ne pas rester isolé ici, et ils auront peut être d'autres informations. reprit-il en s'engageant dans le couloir prêt à tirer. Il arriva prés de l'escalier, rencontra alors Viktor.

Ah on venait justement a votre rencontre, du nouveau ? Demanda-t-il. Il observa l'autre groupe ainsi que le nouvel arrivant, le détaillant, remarquant son arme et ses lunettes de vision nocturne, il était intrigué, car ne c'était pas l'équipement standard d'un randonneur.



Pistolet d'Alistair:
 
Fusil à pompe d'Alistair:
 






©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


Alistair parle en 00ff00, pnj en 00ccff

Même en Enfer Régner est digne d'ambition. Mieux vaut régner en Enfer que servir au Ciel.

Pas de Victoire sans Souffrance.
Pas de Liberté sans Sacrifice.


Autre compte : Kahina Shata

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristen L. Matthews
« I'm sick, I'm tired
Of promises empty »

avatar

Messages : 280

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Jeu 1 Juin - 15:24

The place where the evil resides
Ft. Jena Brody, Viktor Mickailovich, Alistair Ironice, Gabriel de Lioncourt
D'un côté, ils avaient sûrement trouver une partie du code pour le coffre... Le tout était de trouver la suite et ça... Ce ne serait sûrement pas facile. Un léger soupire s'échappera de ces lèvres, c'est que ce n'était pas vraiment une situation qui lui plaisait tant que ça. Autant elle adorait l'adrénaline, la s'était une histoire de survit et elle avait toujours cru en avoir eu assez depuis la Thaïlande. Comme quoi... Mais qu'est-ce qui pouvait bien se passer dans cette foutu ville putain ? Ils finiront bien par le savoir, n'est-ce pas ? La jeune femme a la chevelure brune le regardera doucement, avant de baisser les yeux sur l'arme qu'il lui tendit, avant de sortir son propre pistolet et de le lui montrer.

« Ca ira, j'ai le mien. Tu devrais le garder, tu pourrais en avoir besoin. »

Après tout, on ne sait jamais, n'est-ce pas ? Kristen rangera son arme tranquillement, elle avait pas énormément de munitions, râlerait pas face à quelques munitions de plus c'est certains. La jeune femme regardera un peu autour d'elle avant de le suivre sans broncher. Jetant un coup d'oeil vers le coffre tout de même, la brunette se demandait sérieusement comment ils finiront par trouver les deux autres chiffres. La pauvre ne pouvait pas savoir que les autres l'avait, et commençait à ce dire que sa risquait d'être long cet histoire.

Un léger soupire s'échappera de ces lèvres, avant de finir nez à nez avec Viktor, le détaillant du regard. Celui-là, il avait pas l'air comme les autres, il avait pas non plus l'air d'appartenir à quelque chose. Un civil ? La jeune femme penchera la tête légèrement sur le côté, plissant les yeux. Non... Il se tenait comme un militaire. Son père l'étant, elle pouvait le reconnaître sans trop de difficulté, s'était un peu comme Alistair. Ils avaient l'air tout les deux de militaires quand on les regardait. Matthews croisera les bras doucement, avant de grogner un peu. Elle aimait pas du tout cet endroit et ça se voyait.

« Par le plus grand des hasard, vous seriez pas tomber sur deux chiffres ? Parce qu'on a trouver un coffre, et deux chiffres, mais la combinaison est pas complète. Et s'il y a un moyen de sortir de ce putain d’hôpital, la dedans, autant qu'on le trouve. »

Ho mon Dieu, elle parle. Parce que la brunette n'avait pas vraiment dit grand chose depuis que les autres étaient arrivés, il fallait bien l'avoué. Et cette idiote ne s'était même pas présenter. Et peut-être qu'elle ne le fera pas, pas d'elle même en tout cas. La jeune femme restera tout de même prudente, essayant de ne pas trop se stresser et d'être anxieuse. Elle avait l'air de vraiment vouloir ouvrir ce putain de coffre, sait-on jamais. Peut-être qu'il y avait plus qu'un moyen de sortir, des informations ou quelque chose comme ça. C'est ce que Nolan aurait voulu, non ?


Crossfire»
I'd trade my luck to know Why he's caught in the crossfire And I'm here waking up To the sun and the sound of birds

Kristen parle en #9999ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Gabriel de Lioncourt

avatar

Messages : 56

[INFO BOX]
langue(s): Français, Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: CQC

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Ven 2 Juin - 12:31

THE PLACE WHERE THE EVIL RESIDES
FT. JENA BRODY, VIKTOR MICKAILOVICH, ALISTAIR IRONICE, KRISTEN L. MATTHEWS



Gabriel examinait le grand hall d’entrée, cet hôpital était vraiment étrange mais ce qui avait titillé Gabriel dès le début commença à le reprendre et il prit la direction de l’escalier à la suite du Russe. Il repensait à ces deux chiffres trouvés sur un bout de papier, il tira de nouveau le collier de sa poche, il était en vraiment sale état, mais sur la capsule on voyait qu’il restait les traces d’une gravure elle aussi dans un état pitoyable. Passant son doigt il sentit un renfoncement octogonal mais rien de bien certain. Viktor décida de monter, Gabriel voulait le suivre mais l’escalier trop étroit ne laissant aucune voix de sortie au Russe en cas d’attaque. La troisième personne était en train de venir à la rencontre du petit groupe sa « compagne » n’était pas avec lui.
Gabriel pensa au pire directement mais le visage placide du jeune homme le « rassura » quelque peu et il vît effectivement la dîtes jeune femme, une jolie brune aux courbes plutôt agréables. Elle annonça qu’elle avait trouvé deux chiffres et une sorte de coffre. Gabriel fît le rapprochement directement avec les « 2 » et le « 7 » qu’ils avaient trouvé.


« - Bonjour, ma jolie. Je suis Gabriel de Lioncourt, pour faire court une vague histoire de course contre un ours m’a mené jusqu’à cet hôpital. Vous êtes ? En tout cas nous avons découvert de notre côté deux chiffres qui doivent surement avoir un rapport. »

Après un bref briefing de la situation Gabriel décidé de mener le groupe devant le coffre du premier étage, aucun zombie cela ressemblait presque à une promenade du dimanche tellement tout était calme et sans bruit, le français se déplaçant à la manière d’un militaire sans même le cacher, de toute manière cette habitude n’était guère aisément dissimulable alors à quoi bon ? Il lança un « ah te voilà ! » devant le coffre et utilisa les informations recueillies, c’était assez simple en vérité l’année de construction avec 19 et 27. Etant donné la simplicité du code il ne s’attendait même pas à trouver quelque chose de grande valeur.
Il tourna la poignée et le coffre s’ouvrit sans protestation, a son grand désespoir et probablement celui des autres, il n’y avait qu’un carnet ainsi qu’une clé. Retournant en bas afin de pouvoir mieux lire Gabriel annonça que les clés étaient pour le sous-sol ne pointant l’escalier du doigt puis chercha doucement dans le carnet s’il y avait quelque chose et se mit à lire le passage suivant.


« - "Le manoir...Plein de zombie partout ! ....Je ne sais pas comment j'ai réussi à en réchapper mais j'y suis arriver. Ce lieu devait être une zone de livraison. Les patients étaient envoyés au manoir ou au centre de formation quand celui-ci était encore ouvert...Mais cela faisait tellement longtemps...Heureusement que je m'en suis rappelé....Comment T a pu s'échapper des laboratoires? Bref je dois m'échapper.
Le vieux a dit qu'on pouvait emprunter la zone souterraine pour regagner la ville, c'est mon ultime chance, ma dernière échapp..." »


Il fit semblant de rien mais compris très bien que le manoir dont il s’agissait était celui qu’il voulait visiter ce soir même… Et visiblement ce n’était pas la joie là-bas non plus. Le petit groupe voulu débattre sur ce qu’ils venaient de découvrir, mais quelque chose dehors les avait pris en chasse et les grognements de zombies étaient remplacés par ceux de chiens se jetant contre la barricade d’entrée.

« - Et bien vu qu’on a le choix, je propose de descendre. »

Gabriel menant la danse avec ses lunettes de vision nocturne et ouvrit doucement la porte avec la clé trouvée plus tôt, il pénétra doucement le sous-sol de cet hôpital qui appartenait sans nul doute à la firme au parapluie…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Compte Fondateur
• You know what i mean hé ? •
GOD

avatar

Messages : 280

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Ven 2 Juin - 23:04


Une fois la clé en votre possession, vous descendez tous dans les niveaux inférieurs où un escalier menant à une seule et unique porte. Alors que vous enfoncer la clé dans la serrure, un cliquetis vous indique que celle-ci s'ouvre sans rechigner et un grincement horrible s'entend une fois que vous ouvrez la porte.

Alors que la porte s'ouvre, vous remarquer une immense salle dont les murs sont remplis de dalle de carrelage qui étaient autrefois blanc mais maintenant gris voir noir. Trois couloirs se présentent devant vous alors que vous entendez un bruit de mastication venant d'une des portes à votre gauche. Quelque chose semble se trouver derrière la porte.

Couloir sur votre gauche:
• Un long couloir menant à des éboulements qui empêche de continuer.

• Un autre couloir annexe se porte à votre gauche et mène a une salle de douche. Où un passage obscur se dessine, il s'agit en fait d'un immense trou qui si on y prête bien l'oreille, peut vous faire entendre des bruits de mastication


Couloir du milieu:
• Il possède une porte à gauche ainsi qu'une double porte métallique au fond.

• La porte gauche mène à une chambre avec une table d'opération. Vous pourrez y trouver quelques lits où vous cacher ainsi que des instruments de chirurgie.

• La salle au fond se trouve être une immense salle dont le mur d'en face est vitré. Il donne sur la sortie mais les vitre sont pare balle et très difficile à briser. Deux bassins se situent à votre droite et à votre gauche et quelques zombies passant par là auront faim de votre chair

Couloir de droite:
• Un panneau indique le dépôt qui se trouve directement à votre droite. Ici sont entassé de nombreux sac qui contenaient des cadavres, beaucoup de lits également, certains sont cassés d'autres usés par le temps. Des casiers où vous pourrez vous cacher si le danger se fait sentir...

• Au fond du couloir se trouve un long chemin menant vers une vaste de pièce. Vous la reconnaitrez bien vite si vous êtes passé par le couloir du milieu car c'est ici que se trouve la sortie. Mais le sol est humide de sang...Des visages sont cloué au mur par des clous noués. Certains expriment la terreur alors que d'autre ne sont plus reconnaissable à cause de la puanteur


Récapitulatif::
» Rez-de-chaussée: Étage 0 - Accessible pour tous
» Sous-sol: Étage -1 - Inaccessible, accès verrouillé, il vous faut trouver la clé.
» Première étage Accessible. Dans une des nombreuses pièces se trouve un coffre à combinaison.

Objectifs:
- Trouver le coffre (ACCOMPLI)
- Se rendre compte que la porte du sous-sol est verrouillé (ACCOMPLI)
- Trouver la combinaison à 4 chiffres afin d'ouvrir le coffre (Accompli)
- Trouver la clé qui donnera accès au sous-sol (ACCOMPLI)
- Se rendre au sous-sol (ACCOMPLI)
- Trouver la sortie

Ordre de poste:
Jena Brody, Viktor Mickailovich, Alistair Ironice, Kristen L. Cooper, Gabriel de Lioncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Jena Brody

avatar

Messages : 37

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Lun 5 Juin - 9:46

Viktor Mickailovich & Kuiva Stilinski & Alistair Ironice & Kristen L. Cooper
Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal


Les présentations avec le russe furent faites. Mais je devais avouer que je trouvais cela étrange qu’un homme aussi bien armé que lui soit juste venu ici pour une histoire de rumeur, comme ces ados qui courraient après les lieux hantés pour se filmer. Il devait avoir d’autres raisons, mais pour le moment, il gardait sa part de mystère et je trouvais cela… Charmant. En plus, il ne pouvait s’empêcher de faire un peu d’humour en parlant de boisson et dont, je me sentais obligé d’y participer.

Jena - Comptez en deux ! Je vous en en offre une si nous survivions à cette histoire.

Notre petit groupe monta l’escalier pour trouver Alistair et la fille. J’espérais que nous ne tomberions sur leur cadavre et qu’ils ne soient animés et assoiffés de sang. Par chance, ils étaient encore en vie. Bien qu’Alistair nous visât avec son fusil à pompe, il rabaissa sa garde étant assuré des personnes venant les voir. Gabriel fit les présentations, normales comme il venait juste d’arriver, et il faisait honneur, je trouve à la réputation du charme des Français. D’après leurs échanges, le second groupe auraient trouvé eux aussi des chiffres et cela aurait un lien avec le coffre.

Gabriel nous guida jusqu’au dit-coffre et nous montra son contenu, une clef qui menait apparemment jusqu’au sous-sol et un journal contenant un message des peu rassurant :

"Le manoir...Plein de zombie partout ! ....Je ne sais pas comment j'ai réussi à en réchapper mais j'y suis arriver. Ce lieu devait être une zone de livraison. Les patients étaient envoyés au manoir ou au centre de formation quand celui-ci était encore ouvert...Mais cela faisait tellement longtemps...Heureusement que je m'en suis rappelé....Comment T a pu s'échapper des laboratoires? Bref je dois m'échapper.
Le vieux a dit qu'on pouvait emprunter la zone souterraine pour regagner la ville, c'est mon ultime chance, ma dernière échapp..."


Un manoir ? Quel manoir ? Et qui était donc ce T ? L’hôpital envoyait ses patients à ce mystérieux manoir, mais pour quelle raison ? Ma théorie sur le fait que ces zombis est un lien avec ce pseudo-lieu de soin se renforçait et le manoir devait servir de repère ou de cachette à ces docteurs Frankenstein. Pas étonnant que mon client m’ait envoyé ici. Il ne restait plus qu’à trouver l’origine de ce mal et à filer d’ici si je comptais recevoir ce gros virement.

Sans avoir beaucoup de choix, notre groupe descendit aux niveaux inférieurs. Une porte se trouvait juste devant nous en bas des escaliers et la clef permettait en effet de l’ouvrir. Le grincement de cette plaque de métal faisait froid dans le dos. C’était à croire que personne n’était venu ici depuis deux ou trois siècles comme de ces hôpitaux psychiatriques du XVIIe. On se retrouvait dans une grande pièce qui était rejointe par trois couloirs. Aucun d’eux n’inspirait confiance, l’odeur repoussante donnait envie de faire demi-tour et de tenter d’affronter les molosses mutant plutôt que de s’enfoncer dans cet endroit inconnu et sombre. Qui savait ce qui pourrait se cacher là-dedans. A part les zombies et les chiens, j’étais persuadé que d’autres « merveilles de la nature » se cachaient par ici. Faisant le tour de la pièce, je soufflais au reste de l’équipe :

Jena - Je ne sais pas vous, mais je ne suis pas trop pour qu'on se sépare ici.

L’endroit était propice pour un traquenard. Si une de ces choses avait un minimum de jugeote, elle pouvait nous avoir en se cachant par ici. On serait séparé et à sa merci. Mais le point positive, en plus de Viktor, c’était que je sentais que je n’étais plus très loin du but. Peut-être devrions nous nous séparer si cela se trouve, mais là je pourrais fausser compagnie une fois le bien en ma possession.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Mickailovich
||RUSSIAN | Proud but Broken||

avatar

Messages : 64

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Polyvalent

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Lun 5 Juin - 14:00

Viktor se contenta de suivre le mouvement du groupe, jusqu'à se retrouver dans une salle où trois couloirs divisaient les chemins. Par où aller et comment se dire que c'était la bonne voie? Viktor sembla réfléchir, détaillant du regard les autres. Jena et Gabriel possédaient à peu près un équipement léger en cas de danger. Quant à l'autre jeune fille, elle ne semblait pas vraiment beaucoup plus armée. Le plus armé était Alistair, ce qui comptait c'était donc qu'il soit la force de frappe de cette équipe improvisée.
Se séparer ne serait pas judicieux, en réalité, alors le Russe soupira en prenant les devant pour aller jeter un coup d'oeil dans chaque couloir, mais pour lui, le plus simple serait de tracer leur chemin tout droit, alors il s'engouffra dans le couloir du milieu, il semblait le plus dégagé de toute manière, alors qu'il se tourna vers les autres.

« Personnellement, j'opterais pour ce chemin-là. Toujours tout droit, on risque pas de se perdre. »

Il pointa du doigt le couloir qu'il souhaitait emprunter, indiquant donc ce fameux couloir tandis qu'il allait donc s'engouffrer dedans, pour avancer seul. Il constata la présence d'une porte sur la gauche, vérifiant juste qu'elle n'était pas verrouillée sans l'ouvrir, pour ensuite continuer plus loin et voir la porte métallique, vérifiant. Les poignées tournaient et il était possible de l'ouvrir. Deux accès. D'accord. Il ne devrait pas rester tout seul, alors il se contenta de lever un peu la voix, sans pour autant crier, arme à la main par sécurité.

« Il y a deux salles ici, ouvrables! Venez! »

Au moins, il espérait ne plus rester vraiment seul. Cet endroit lui donnait la chair de poule et sortir serait une bonne chose, mais essayer de sortir par les autres accès serait stupide, les chiens devaient attendre autour du bâtiment, cherchant un moyen d'entrer à leur poursuite également.


BigBro
the World is so small when you travel to retrieve someone you love the most

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hopelessprod.deviantart.com/
Alistair Ironice

avatar

Messages : 201

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Sniper / collecte d'information

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Lun 5 Juin - 17:58




Le Lieu ou réside le mal.

Feat.Jena Brody, Viktor Mickailovich, Kristen L. Cooper, Gabriel de Lioncourt







Alistair salua Gabriel et appris le nom de Viktor, il suivit le mouvement. Il lu aussi la partie de journal, haussant les sourcils de surprises. Une zone de stockage pour le manoir et d'envoi de cobaye ? Mais cet endroits avait l'air abandonné depuis plusieurs décennies, il était étonné que cet endroit avait pu servir jusqu'il a 2 mois.

C'est étrange, le manoir Spencer à été vitrifié il y a 2 mois j'ai du mal à croire que cet endroit était encore utiliser vu son état. Et ce centre de formation apparemment il est proche aussi.

Il se remémora le rapport de Rebecca Chambers sur un autre lieu qui avait exploser peut avant qu'elle arrive au manoir. Donc cet "hôpital" fournissait les deux lieux en cobaye. Le bruit des chiens se jetant a nouveau sur la porte le tira de ses réflexion et il emboîta le pas des autres, glissant soigneusement la feuille dans une pochette de son sac.

Il suivit le mouvement et ils arrivèrent aux sous-sol. La zone n'était pas en meilleur état que la partie supérieure et ils se retrouvèrent à un embranchement. L’impression désagréable qu'ils étaient observés était toujours là, et le Stars gardait ses sens en alertes. Il regretta de pas avoir monté une lampe torche sur son fusil, ça aurai été utile, le sous-sol était plus noir qu'un four. Heureusement, qu'il avait la lampe qui était dans son gilet, les autres commencèrent à parler de comment explorer la zone.

Les deux possibilités ont leurs avantages et inconvénients. ça ne me dérange pas de rester en groupe.

Il regarda les différents couloirs qui s'offraient a eux, aucuns ne semblant vendre du rêve, mais ils n'avaient pas le choix, il vit Viktor s'avancer tout droit, il le suivit, éclairant le couloir. Ils arrivèrent devant deux portes qui n'étaient pas verrouillée, il songea aussi à la stupidité de planquer les fermer et de planquer les clés avec des énigmes à la noix comme celle du coffre fort, ces gens n'avaient rien de mieux a faire en pleine crise, ou alors le virus les fait tomber dans une sacrée paranoïa avant qu'il transforme les gens en zombie. Pendant que Viktor prévenait les autres, il clancha la porte et la poussa du bout du pied la première porte. La porte glissa sans bruit sur ses gonds, révélant une sorte de bureau, la poussière semblait y régner en maître, mais des traces de pas était visible dans celle-ci, il tapota l'épaule de Viktor pour les lui indiquer sans bruits et il s'avança lentement dans la pièce, vérifiant qu'il n'y avait personne à gauche ou derrière la porte avant d'y entrer complètement. Il était dans une sorte de salle d'opération, une table couverte de sang trônait au milieu de la pièce, des instruments encore disposé dessus, d'autres étaient par terre, dans le fond se trouvaient des lits d’hôpital, il y avait des attaches aussi couvertes de sang tout comme le matelas.

Quoi qu'ils faisaient ici, ça devait être immonde ... Gronda-t-il. Il prit la caméra de Nolan et la plaça aussi dans une de ses poches de gilet, filmant la pièce, souhaitant garder une preuve de l'endroit et ainsi perdurer la mémoire du journaliste. Il suivit les traces de pas dans la pièce, elle menait dans un des coins, il y découvrit le corps décomposé d'un homme en blouse blanche, elle aussi maculée de sans, il avait un pistolet à la main et s'était tiré une balle dans la tête.

mmm, il était sans doute contaminé et a préféré en finir que devenir un zombie, ou alors il était poursuivit et aussi préféré mourir.

Il vérifia l'arme, un 9mm avec juste sept balles, il s'en était manifestement servit avant de lui tailler une pipe.










©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


Alistair parle en 00ff00, pnj en 00ccff

Même en Enfer Régner est digne d'ambition. Mieux vaut régner en Enfer que servir au Ciel.

Pas de Victoire sans Souffrance.
Pas de Liberté sans Sacrifice.


Autre compte : Kahina Shata

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristen L. Matthews
« I'm sick, I'm tired
Of promises empty »

avatar

Messages : 280

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Lun 5 Juin - 21:06

The place where the evil resides
Ft. Jena Brody, Viktor Mickailovich, Alistair Ironice, Gabriel de Lioncourt
Kristen haussa légèrement un sourcil à l'arrivé du... heu... Le monsieur vieux a la moustache... « Ma jolie » ? Quoi ? Mais elle était pas « sa jolie »... La jeune femme se contenta de rouler du regard, haussant les épaules sans se préoccupé de ça plus qu'il ne le fallait. De toute façon, ils avaient autre chose à faire. Mais il serait peut-être temps qu'elle soit polie et se présente tout de même. La jeune femme passera une main dans sa nuque, serrant légèrement les dents.

« Loraleen... Enchantée »

La jeune femme a la chevelure brune suivra le monsieur Moustache du regard, suivant le petit groupe, alors que... Il finira par ouvrir le coffre et trouver quelque chose visiblement. Matthews écoutera sans rien dire, avant de froncer les sourcils. Le Manoir ? Celui de la montagne ? Non ? Sérieusement ? Kristen serra un peu plus les dents, se demandant réellement ce qu'il se passait dans cette foutu ville... Il y avait trop de choses étranges, bien trop de secrets. Elle comprenait mieux pourquoi Nolan avait tant désiré tout filmé et de tout révélé, ce genre de chose devait cessé. Ils utilisaient des cobayes... ? Bordel... Qu'est-ce que ces tarés étaient en train de foutre, sérieux ?

Un léger soupire s'échappera de ces lèvres alors qu'elle regarda autour d'elle, la situation n'était pas du tout rassurante et l'ambiance de cet hôpital ne lui plaisait absolument pas. Et visiblement, ils avaient tous décidé de descendre afin de trouver une éventuelle sortie. Kristen ne se fera pas priée pour suivre le mouvement, sans broncher. Bien qu'elle restait particulièrement silencieuse, posant les yeux sur le sac de Alistair. C'est vrai qu'il avait mit le carnet dans son sac et il avait sûrement la caméra de Nolan avec lui. Elle fronça légèrement les sourcils, se serait pas si mal, si elle arrivait à récupérer la caméra d'ailleurs.

La jeune femme serra les dents, alors qu'elle suivait et descendit les escaliers pour aller au sous-sol, ayant étrangement un mauvais pressentiment face à cet endroit... Qui sentait vraiment mauvais. Bordel... Qu'est-ce que s'était que cette odeur ? La mort ? Tch. Kristen avait qu'une envie remontée et trouver un autre chemin... Mais vu que tout le monde y allait... Elle soupira doucement, alors qu'elle regardait Alistair et le Russe avancer... Sérieux... les gars... Matthews ne le sentait pas du tout cet endroit. Kristen observera les chemins un par un... Plissant légèrement les yeux en éclairant de sa lampe torche chacun d'entres eux. Mouais... Ce n'était pas du tout rassurant cette histoire. Et elle n'arrêtait pas de ce le dire d'ailleurs. Elle grogna un peu avant de suivre les deux autres, éclairant le couloir et regardant un peu partout, en tenant fermement son arme en main.

« Sa pue sérieux... »

Non ? Sérieux ? Mais littéralement ! Dans tout les sens du terme et pas qu'un peu. La jeune femme a la chevelure brune les regardera entrée dans une pièce... Suivant le mouvement, avant de grimacer un peu et regarder autour d'elle... Tout ce sang... Elle fronça les sourcils, grognant un peu. Bande de... psychopathes...


Crossfire»
I'd trade my luck to know Why he's caught in the crossfire And I'm here waking up To the sun and the sound of birds

Kristen parle en #9999ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Gabriel de Lioncourt

avatar

Messages : 56

[INFO BOX]
langue(s): Français, Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: CQC

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mar 6 Juin - 10:24

THE PLACE WHERE THE EVIL RESIDES
FT. JENA BRODY, VIKTOR MICKAILOVICH, ALISTAIR IRONICE, KRISTEN L. MATTHEWS



Le bruit des portes battait son plein tandis que la joyeuse bande improvisée descendait, Gabriel n’en revenait pas d’avoir si bien conduit les opérations, pas de protestations violentes quant à ses instructions pour ouvrir le coffre et presser le pas. Pourtant Gabriel ne voulait pas s’improviser chef, il en était encore incapable, c’était trop tôt pour qu’il reprenne une meute, il n’était plus qu’un vieux loup solitaire maintenant quoi que… La porte du sous-sol lui faisait face, il mit la clé dans la serrure et le pêne se retira de l’orifice du cadre de porte sans difficulté, il en va de même pour la porte, elle bougea comme un jeune homme, sans avoir à forcer malgré un grincement affreux prenant Gabriel a la mâchoire.

Et les voilà dans le sous-sol, la porte émettant un second grincement, moins terrible que le premier, en se refermant derrière eux. C’était mieux ainsi, ça éviterait que ces créatures ne viennent leur barrer la route sauf si elles étaient capables d’ouvrir une porte bien entendu mais ça semblait irréaliste à Gabriel qu’un cadavre puisse réfléchir comme un être humain quelques soit sa forme.

Il était temps de faire une reconnaissance des lieux et des personnes avec lui, il prit donc plus de temps pour regarder chacun de ses camarades, il commença par la dernière arrivée Loraleen, elle l’avait lâché du bout des lèvres, une brune banale donc équipé d’un 9mm et d’une lampe torche. Son compagnon avait lui aussi une lampe torche, ce qui mettait out les lunettes de vision nocturne d’office car en cas de fuite il se ferait vriller les yeux d’un coup de lampe, le jeune brun plutôt fringuant était lourdement armé, un couteau à lame recourbée, un pistolet qui semblait être un modèle custom mais surtout un fusil à pompe. Comment un civil avait pu se procurer une telle arme, et surtout pourquoi l’emmener ici ? Il revint au Russe, bon inutile de trop s’attarder il devinait facilement appartenir à la même classe, lui comme Jena n’avait que des armes de poing, donc si une créature plus grosse qu’un cadavre sur pattes existait il valait mieux être avec le dénommé Alistair.

Niveau topographie, ils avaient trois choix très simple, Gauche, Centre ou Droite, on se serait cru aux élections françaises. La voix de gauche semblait obstruée bien qu’une ouverture dans le mur de gauche semblait pouvoir les amener quelque part. Le couloir du milieu semblait plus intéressant en effet on voyait clairement une porte sur le mur de gauche ainsi qu’une double porte au fond. Le couloir mène au « dépôt », génial ils pourraient toujours faire des bombes ou se droguer au formol s’ils se retrouvaient tous coincés ici.


« - Quand faut y aller… » Lâcha Gabriel avant de suivre le Russe vers le couloir du milieu, ils entrèrent dans une sorte de salle d’autopsie, après tout on n’opère pas les gens à la cave dans les hôpitaux. Alistair trouva un homme qui s’était lui-même fait sauter la tête, ce qui corroborait encore plus la thèse du « viser la tête ». Gabriel lança un « On a remarqué que la tête fonctionne plutôt bien, après ce n’était peut-être que des coïncidences. Si c’est du 45 je prends mais ça m’étonnerait vu l’arme. » Dit-il pointant de son colt automatique l’arme dans la main du cadavre, et en effet, on lui confirma que c’était un 9mm.

Gabriel entendit un bruit, il tapa sur l’épaule de Viktor, qui était le plus proche de lui, lui faisant signe qu’il avait entendu quelque chose et qu’il allait jeter un œil. Il valait mieux ne pas se séparer, il le savait mais en groupe avec les civils il était quand même plus compliqué d’avancer sans se faire repérer. Retourné dans le couloir, Gabriel porta la main à ses lunettes et les mis mais sur son front pouvant les descendre que quand il serait sûr de ne pas se faire cramer les rétines par ses « alliés ». Il se plaqua contre le mur de gauche joignant le couloir droit. Le bruit n’était qu’un lointain souvenir, ce n’était peut-être que le bruit que fait le sous-sol d’un hôpital abandonné et les morts ici semblaient rester mort.

Il lui restait 7 balles dans son chargeur actuel et 5 chargeurs en plus. Mais bon à part ces créatures sur quoi pouvait ils tomber de pire ? Il s’imagina un tas d’expériences potentielles, des humains avec des griffes énormes, avec des écailles métalliques et autres chimères qu’on pouvait trouver dans l’imagination des savants fou de comics. Il plaça ses lunettes juste assez longtemps pour vérifier que le couloir de droite (à présent à sa gauche) était bien vide.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Compte Fondateur
• You know what i mean hé ? •
GOD

avatar

Messages : 280

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mar 6 Juin - 18:55




Alors que le petit groupe s'enfonçait dans le couloir du milieu, seul Gabriel entendit le bruit mais n'y prêta pas plus attention que ça...Il aurait dû....

A l'intérieur de la petite salle annexe se trouvait une créature dont les tentacules gesticulait de droite à gauche. Des marques de balles et d'explosif sur tout le corps et un visage...Non ce n'était pas le sien mais celui d'un cadavre depuis longtemps trépassés. Elle se repaissait d'un rat alors qu'elle entendit Viktor crier à ses compagnons qu'il pouvait venir. Lisa Trevor se mit alors a geindre bruyamment.


Oooooooooooooooooooh !!!

Elle se mit alors à marcher vers la porte qu'elle ouvrit dans un grand fracas. Voyant à ce moment là Jena qui n'avait pas encore avancer. Ses chaînes frottait contre le sol. Ses yeux rouges fixait Jena alors qu'elle approchait inexorablement...

Vi...Sa...GEEE!!!!!!....DO....NNER!!!!!MOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!!!!

Elle se mit à ramper un peu plus rapidement, elle voulait lui prendre son visage et était prête à tout endurer.

Concernant les autres, rien de spécial hormis que vous entendez les cris ce qui vous alarme très vite.

Image de Lisa:
 



Récapitulatif::
» Rez-de-chaussée: Étage 0 - Accessible pour tous
» Sous-sol: Étage -1 - Inaccessible, accès verrouillé, il vous faut trouver la clé.
» Première étage Accessible. Dans une des nombreuses pièces se trouve un coffre à combinaison.

Objectifs:
- Trouver le coffre (ACCOMPLI)
- Se rendre compte que la porte du sous-sol est verrouillé (ACCOMPLI)
- Trouver la combinaison à 4 chiffres afin d'ouvrir le coffre (Accompli)
- Trouver la clé qui donnera accès au sous-sol (ACCOMPLI)
- Se rendre au sous-sol (ACCOMPLI)
- Trouver la sortie

Ordre de poste:
Jena Brody, Viktor Mickailovich, Alistair Ironice, Kristen L. Cooper, Gabriel de Lioncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Jena Brody

avatar

Messages : 37

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mer 7 Juin - 10:06

Viktor Mickailovich & Kuiva Stilinski & Alistair Ironice & Kristen L. Cooper
Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal


Tout le monde semblait partager mon avis et voulu prendre le couloir du milieu. Viktor avait fait le choix et on a bien voulu le suivre. Enfin, j’ai un peu tarder de mon côté, histoire de veiller sur nos arrières, mais aussi voir si l’endroit ne cachait pas ce que cherchait mon employeur. Alors qu’ils furent hors de portée de vue, mon téléphone sonna, enfin vibrait pour rester discrète. Je décrochais pour écouter et comme je m’y attendais, le client venait aux nouvelles.

Client - Alors vous y êtes arrivé ?

Prenant un air sarcastique, mais baissant le ton pour pas qu'on m'entende :

Jena - Oui. Facile à trouver, dans un lieu si paumé.
Client - Allons, cela ne doit être qu'un jeu pour vous.
Jena - Oui, enfin ce serait mieux si je connaissais mieux les règles, comme par exemple ces horreurs. Des zombis cannibales et des caniches tueurs.
Client - Oh ça... J'aurais cru qu'ils furent tous détruit. Désolé mademoiselle.
Jena - Ils le sont... A moitié. Bon, dites-moi ce que vous désirez.
Client - Et bien rapportez nous un échantillon d'une de ces choses, une fiole ou n'importe quoi.
Jena - Pour que vous vous amusez à créer una apocalypse ? C'est si tentant. Ironisais-je.
Client - Non ! Pour faire un vaccin, un meilleur moyen de combattre notre rivale.
Jena - Très bien, mais cela vous coutera plus chère.


Puis je raccrochais. Un échantillon. Je n’aurais qu’à rapporter dans un beau sachet un œil ou un doigt comme avec la mafia. Et je n’aurais qu’à l’envoyé par la poste. Alors que je comptais rattraper les autres, un bruit encore non rassurant résonna derrière moi. Quoi encore ? Un autre zombi ?

Lisa - Vi...Sa...GEEE!!!!!!....DO....NNER!!!!!MOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!!!!

Me retournant vivement, je fis face à la plus grande horreur que je n’avais jamais vue. Un zombi qui parlait ? Mais il était plus rapide et il fonçait droit sur moi. J’eus juste le temps d’esquiver ses horribles mains griffues au bout de long bras cadavériques en effectuant un saut en arrière pou atterrir plus loin et sortir mon arme en visant vers la tête. C’était ce que nous avait dit Viktor non ? La tête. La chose traînait ses chaînes derrière elle et ne me lâcha pas. On dirait un Quasimodo zombi. Notre Dame de Paris version gothique oui. Elle traînait un peu la patte, mais la créature, qui avait un léger aspect féminin était plus vive que les autres monstres. J’aurais sans doute de la chance de m’en sortir vivante. Et bien que cette vision me terrifier, je gardais mon sang-froid car sinon, je me serais foutu pour de bon.

Jena - Bon sang ! T'es quoi toi ?

Le monstre se jeta sur moi, les bras grands ouvert pour m’attraper. C’est alors que je tirais plusieurs balles au niveau de son crâne, une tête difforme de cauchemar. On aurait cru que plusieurs têtes on voulut y pousser et qu’ils criaient dans la douleur la plus extrême. C’était sûr, je ferais des cauchemars cette nuit. Un de mes tires semblait avoir fait bouche et fis reculer de quelques pas, un peu désorienté, mais je me sentais coincé.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viktor Mickailovich
||RUSSIAN | Proud but Broken||

avatar

Messages : 64

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US] | Russe
inventaire:
spécialisation: Polyvalent

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mer 7 Juin - 14:58

Viktor fut surpris de la soudaine interpellation via tape d'épaule par Gabriel, du coup, il prêtait attention à tout à fait autre chose avant de sursauter face aux soudains bruits. Des cris, des râles. Qu'est-ce que c'était donc que ça, alors qu'il se tenait avec l'arme prête à être utilisée à la main. Le Russe fronça les sourcils, avant de se servir d'un couteau de lancer pour faire un écho de bruit contre le mur et le sol, la lame faisant un petit bruit du coup.

Le monstre était déjà désorienté des coups de feu de Jena, alors entendre un bruit lui fit tourner la tête, Viktor fonça alors dessus pour la faire tomber et glisser plus loin face à une charge de tout son poids, alors qu'il se contenta de prendre Jena par le poignet et de la mettre derrière lui en reculant prudemment, vérifiant ses munitions. Apparemment, celui-là était bien moins sensible aux coups à la tête. Pas de chance. Le gris de cheveux regarda vers la brune, tournant à peine la tête pour la voir du coin des yeux, histoire de quand même rester attentif aux mouvements du monstre.

« Ça va...? »

Pour l'instant ça semblait aller, mais ce monstre avait parlé. Il était capable de mots? Le presque trentenaire se contenta de le regarder se relever, observant les tentacules s'agiter dans son dos. Qu'est-ce que c'était que ce truc répugnant alors qu'il se racla la gorge à l'entendre crier presque de rage. Sans doute qu'elle n'avait pas aimé qu'on lui résiste et qu'elle n'ait pas ce ... visage qu'elle demandait? Le Russe resta attentif, prêt à tirer.

« Je pense que le mieux... C'est de chercher une sortie! Et Vite!! »


BigBro
the World is so small when you travel to retrieve someone you love the most

LIENS RELATIONS || RPs
DEMANDES RPs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hopelessprod.deviantart.com/
Alistair Ironice

avatar

Messages : 201

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Sniper / collecte d'information

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Mer 7 Juin - 19:54




Le lieu ou réside le mal.








Alistair c'était redressé en montrant l'arme qu'il avait récupéré sur le corps, il récupéra le chargeur et la balle qui était dans la chambre, la remettant dedans, il pourrai toujours le donner à Kristen vu qu'elle avait peu de munition, comme il n'y avait rien d'intéressant dans la pièce, se dirigeait vers la sortie quand les coup de feu éclatèrent et la voix de Jena qui semblait terrifiée.

Viktor s'élança et Alistair le suivit, il l'entendit frotter l'un de ses couteaux et avant arrivant sur place, la créature de cauchemar se tourna vers eux, visiblement attirée par le son de l'arme, tournant son visage, vers eux rugissant de rage et semblait-il de souffrance, d'ailleurs le visage décomposé qui ornait sa tête ne semblait pas être le sien, mais Alistair ne voulait pas savoir ce qu'il y avait dessus, dés que Viktor fut éloigné de la créature et eut rejoint Jena, il tira avec son fusil, la déflagration résonnant dans le couloir, il ferma en partie les yeux pour ne pas être éblouie par la lumière du tir, la chevrotine percutant la chose avec violence, la repoussant dans le couloir, il s'approcha lentement et tira une seconde fois, la repoussant encore, mugissante, ses tentacules s'agitant dans tout les sens. Mais il l'avait suffisamment décalée pour libérer le passage aux deux autres qui était coincé contre l'un des murs.

PAR ICI ! s'exclama-t-il, tirant encore alors que la créature qui fut jadis une enfant tenta de s'avancer vers celui qui la tourmentait.

Allez, vers la porte battante !! On pourra la bloqué de l'autre coté !
Ajouta-t-il en commençant à reculé aussi, pestant contre le chargeur réduit de son arme, il ne lui restait que deux tirs avant de devoir recharger.

Il ne me reste que deux tirs avant de recharger ! Reprit-il les avertissant de se préparer à le couvrir.








©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


Alistair parle en 00ff00, pnj en 00ccff

Même en Enfer Régner est digne d'ambition. Mieux vaut régner en Enfer que servir au Ciel.

Pas de Victoire sans Souffrance.
Pas de Liberté sans Sacrifice.


Autre compte : Kahina Shata

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristen L. Matthews
« I'm sick, I'm tired
Of promises empty »

avatar

Messages : 280

[INFO BOX]
langue(s): Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: Aucune

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Jeu 8 Juin - 18:33

The place where the evil resides
Ft. Jena Brody, Viktor Mickailovich, Alistair Ironice, Gabriel de Lioncourt
Kristen avait réellement un mauvais préssentiment sur cet endroit... Elle avait l'impression que s'était bien trop calme pour que se soit tout à fait normal. La jeune femme serra les dents, regardant alors autour d'elle, la pièce... d'autopsie ? Ou alors ils avaient fait des opérations bien étrange sur des personnes ? Qui sait ? D'un côté... sa avait l'air d'une maison de fous alors... On pouvait bien se poser pas mal de questions, non ? La jeune femme a la chevelure brune posera les yeux sur le cadavre, avant de regarder chaque détails de la pièce, finissant par sortir de là en laissant les autres s'attarder dans le coin. C'est que pour le coup, la brune n'avait pas l'impression que s'était une pièce particulièrement importante quoi.

D'ailleurs... Il manquait pas quelqu'un ? Matthews regardera le couloir d'ou ils étaient tous venu... Visiblement Jena avait pas suivit. Avait-elle prit un autre chemin ? Qui sait ? Et puis pourquoi se mettait-elle à se préoccupée de ça maintenant ? Après tout, Kristen avait été la première à se séparer du petit groupe. D'ailleurs ça lui avait plutôt bien réussit d'un côté, non ? Peut-être qu'elle aurait du réitérer l'opération... ? Un léger soupire s'échappera de ces lèvres alors qu'elle tourna la tête de nouveau mais vers une double porte cette fois. Kristen plissa légèrement les yeux avant de finir par s'en approcher et d'essayer de voir ce qui pouvait bien se trouver derrière... Bah... Elle pouvait rien voir, forcément. La jeune femme fronça les sourcils, posant la main sur la porte pour l'ouvrir... Jusqu'à ce qu'elle finisse par sursauter face à l'agitation qui se passait derrière elle dans le couloir.

Bordel, il se passe quoi ? Le regard de la jeune femme se posera sur le petit groupe... Visiblement c'est le Russe qui partie en premier, suivit rapidement par Alistair. Kristen serra les dents, jurant intérieurement. C'était quoi cette fois ?! Bordel... Matthews grommela avant de finir par avancer, se rendant compte de ce qu'il se passait, voilà que tout le monde reculait... Et putain Alistair qui leur disait d'aller dans cette putain de pièce... mais on ne savait pas ce qu'il y avait là-bas ! Si sa se trouve s'était pire. Bon sang, Kristen avait vraiment cette impression que quelque chose allait se passé de pire encore et elle n'aimait pas ça du tout.  Et elle n'avait pas du tout envie de prendre le risque de finir avec une mauvaise surprise de derrière cette porte, la brunette fronça les sourcils, putain... Cet endroit était tout bonnement horrible.

« On ne sait même pas ce qu'il y a là-bas, Alistair!! »

La jeune femme a la chevelure brune serra les dents, avant de se tournée vers cette putain de porte double et de finir par se diriger vers elle pour se mettre à l'ouvrir, la gardant ouverte afin que les autres puissent rentrée sans trop de problème, grognant un peu. Mais s'était quoi cette chose d'abord ? Elle était horrible... D'ou est-ce qu'elle nous avait atterrit, sérieux ? A côté de ça les zombies et les chiens mort-vivant s'était de la facilité... Mais là... Deux tire de fusil à pompe et ce machin était encore debout. Prenons le risque d'entrée... Pff.


Crossfire»
I'd trade my luck to know Why he's caught in the crossfire And I'm here waking up To the sun and the sound of birds

Kristen parle en #9999ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Gabriel de Lioncourt

avatar

Messages : 56

[INFO BOX]
langue(s): Français, Anglais [US]
inventaire:
spécialisation: CQC

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Jeu 8 Juin - 19:49

THE PLACE WHERE THE EVIL RESIDES
FT. JENA BRODY, VIKTOR MICKAILOVICH, ALISTAIR IRONICE, KRISTEN L. MATTHEWS



Gabriel avait visiblement eu très chaud, en effet étant revenu sur ses pas vers l’intersection il avait été attiré par un bruit de chaine. Ne pouvant le localiser clairement il s’était avancé dans le couloir à droite de l’entrée après avoir vérifié qu’il était vide. Il repéra la salle indiquée comme étant la réserve, une forte odeur de cadavre en sortait, des lits était cassés, on aurait dit que quelque chose c’était effondré sur eux et les avaient fait plier leur armature mais aucun gravât, ni rien d’autre n’était présent. Gabriel avançait prudemment les lunettes de vision nocturne avaient retrouvé leur place sur ses yeux, son colt dans la main droite et le couteau à lame courte dans sa main gauche croisant les mains devant lui pour parer toute attaque.
C’est une fois presque au bout de la petite réserve qu’un bruit alerta Gabriel, des pas, réguliers, pas ceux d’un mort vivant, il se détendit un instant puis fut de nouveau alerté par un bruit a peine humain venant du couloir. Il avançait sur ses gardes et c’est ce qu’il le sauva d’un véritable zombie qui avait cheminé sans un seul bruit vers lui probablement depuis son arrivé, il le bloqua contre un mur au niveau des épaules avec son bras droit, il enfonçant le couteau dans la tempe assez violemment pour briser l’os temporal et laisser aller au royaume des morts le marcheur solitaire.
Il retint la chute du cadavre pour limiter le bruit, et revînt à la porte quand il vît le dos de l’horrible chose qui se dirigeait vers la pièce ou était ses camarades d’infortunes. Il se lança mentalement des fleurs pour ne pas être resté groupé cette fois-ci. Revenant sur ses pas il sortit rapidement un lit à roulette encore fonctionnel, il aurait voulu en prendre un second pour se barricader un chemin de replis mais il manquait de temps. Cette créature semblait se repérer au bruit dans ce cas autant éviter de trop trainer. Une fois le charriot, comme on dit dans un hôpital, sortit il retourna dans la pièce et trouva trois bidons d’un liquide appelé Formol.
Parfait il avait du désinfectant, puis se rappelant ses études il se rappela en voyant le nom complet de la substance de sa composition, il jeta rapidement un œil à l’étiquette et oui, c’était bien ça, inflammable et corrosif. Un premier coup de fusil à pompe se fît entendre alors qu’il chargeait le second bidon. Il arrivait à l’intersection avec son charriot quand Alistair proposait de fuir à l’opposé du français. Parfait pensa-t-il bien décidé à s’occuper de cette horreur. Il avait mis les bidons dans le panier sous le matelas.
Prenant un peu d’élan il fît rouler le charriot jusqu'à la créature tentaculaire. Elle ne semblait pas faire attention au lit qui s’arrêta juste derrière elle. Gabriel l’as mis donc en joue et tira une première fois, la balle rata sa cible à cause de la détonation qui aveugla légèrement Gabriel à cause des lunettes qu’il enleva directement. La balle ne fît qu’arracher un bout de tentacules qui vola vers ses « alliés » d’infortune. Cette fois le monstre se retourna…


« - T’es encore plus laide de face. » La créature criant de plus belle et commençant à lever les bras vers lui, « Non pas le premier soir bébé. » Dit-il avant de tirer deux balles dans la créature qui avançait inexorablement vers lui, s’appuyant sur le lit qui commença à plier sous sa force. Elle était en position, Gabriel tira les 4 dernière balles de son chargeur dans les bidons de Méthanal pur avant de se jeter sur le côté. L’explosion projeta la créature en flamme contre la porte de la salle d’autopsie son cri en disait long sur ses intentions, Gabriel poussé par l’adrénaline décida de tenter le fond du couloir de droite pour tenter de trouver une cachette si sa petite bombe artisanale n’avait pas suffi à arrêter ne serait-ce que temporairement la créature.
Gabriel commença à courir dans le couloir éjectant son chargeur vide avant de commencer à en engager un nouveau, malheureusement sans les lunettes il ne remarqua pas le liquide au sol dans la grande pièce et glissa tombant sur le dos ce qui eut pour effet de lui arracher un cri de douleur, il aurait définitivement mal au dos demain s’il s’en sortait. Il avait lâché le chargeur qu’il allait engager dans son arme mais ne pensa pas tout de suite à le récupérer devant l’horreur des têtes empalés autour de lui, on se serait cru dans un roman de Bram Stoker. Il jeta les yeux vers l’un des murs et remarqua qu’il était vitré et reconnu la double porte vers laquelle ses compagnons s’étaient jetés bloqués par la créature tentaculaire. Il arma son arme et mit la vitre en joue…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Compte Fondateur
• You know what i mean hé ? •
GOD

avatar

Messages : 280

MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   Sam 10 Juin - 13:12




Alors que le groupe se dirige vers la grande pièce du fond, Kristen vous tiens la porte. Cependant elle n'a pas vu le zombie se rapprochant discrètement d'elle et venir lui mordre la main à pleine dents. Il lui arrache alors un petit lambeau de chair tandis que le reste du groupe arrive finalement vers Kristen.

La salle où vous arriverez:

Une énorme salle où se trouve deux bassins centraux. Au fond de la salle une immense baie vitrée donnant sur une sorte de hangar avec une seule porte de l'autre côté avec le panneau "EXIT". Cependant la vitre semble être pareballe et du coup très résistante. Les cris se font plus fort du côté de Gabriel et Lisa alors que vous pouvez voir une bouche d'aération conduisant sûrement vers cette salle !

Du côté de Gabriel, vous pouvez entendre une énorme explosion et Lisa hurlant de rage et de souffrance. Le feu semble engloutir la créature qui fait un saut vers Gabriel mais sous la souffrance des flammes se tient le visage et se met à se cogner contre le mur tandis que ses tentacules vont et viennent sans arrêt. Il y aurait peut être un passage alors pour rejoindre les autres...




Récapitulatif::
» Rez-de-chaussée: Étage 0 - Accessible pour tous
» Sous-sol: Étage -1 - Inaccessible, accès verrouillé, il vous faut trouver la clé.
» Première étage Accessible. Dans une des nombreuses pièces se trouve un coffre à combinaison.

Objectifs:
- Trouver le coffre (ACCOMPLI)
- Se rendre compte que la porte du sous-sol est verrouillé (ACCOMPLI)
- Trouver la combinaison à 4 chiffres afin d'ouvrir le coffre (Accompli)
- Trouver la clé qui donnera accès au sous-sol (ACCOMPLI)
- Se rendre au sous-sol (ACCOMPLI)
- Trouver la sortie

Ordre de poste:
Jena Brody, Viktor Mickailovich, Alistair Ironice, Kristen L. Cooper, Gabriel de Lioncourt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residentevil-genesis.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pré-event : Groupe 1: Le lieu où réside le mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Event] Groupe Mitsu
» [EVENT] Groupe Dernier étage 1
» [EVENT] Groupe Noburo
» [EVENT] groupe Rituel - Morgan, Albin, Elisa, Aly
» [EVENT - Groupe 5] Sang chaud dans les Docks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil Genesis :: Zone de RP :: Extérieur de Raccoon City :: Forêt-
Sauter vers: